Accéder au contenu principal

Lettre à la petite fille de 7 ans

Je suis aujourd'hui maman de 2 garçons, ils ont chacun rempli ma vie à leur façon mais chacune d'entres-elles me fait du bien, me comblent à merveille et me façonnent un peu plus tous les jours.
Ils m'ont fait vieillir, ils m'ont fait m'impatienter, ils m'ont fait m'inquiéter, ils m'ont également fait pleurer parfois de joie, parfois de tristesse, d'inquiétude et de désespoir de ne pas y arriver, d'être et de me sentir parfois mauvaise mère!.
En tant que mère, je suis souvent désarmée, apeurée, triste et je me remets souvent en questions sur ma vie, ce que je leur inculque, ce que je leur donne et de la manière dont je le fais, dans mes actes, mes paroles et parfois même mes gestes mais avant tout je les aime de cette puissance qui nous dépasse tant mais qui nous maintient en vie!

******
J'ai voulu retrouver cette petite fille, celle que j'ai laissé il y a des années, celle qui m'épatait, celle qui était assez solitaire mais celle qui a bien grandit aujourd'hui et qui parfois m'étonne, me surprends mais surtout qui est devenue une maman, une vraie.

J'ai eut 7 ans, il y a bien longtemps et je me souvient de cette femme et de cette mère que j'aurai souhaité devenir ou tant aimé être!

Alors à toi la petite fille, saches que je te remercie de m'avoir imaginer ainsi, d'avoir malgré ton ennuie, seule dans ta chambre, imaginé des scènes de vie qui sont tellement vraies, riches et amusantes, parfois à rire, pleurer, grandir, sourire puis parfois colérique, punis et puissant ou encore à rêver de voyage, d'instant en famille et puis de temps en temps ce vide, étrange aujourd'hui comme un bruit sourd, des oreilles qui bourdonnent, le silence...

******

Je te regarde, tu es là, seule en train de jouer à la poupée, à regarder quelques minutes qui sembleront interminables, la fille au blond intense, aux cheveux bien lisses et au corps si parfait, à te demander pourquoi elles sont toutes comme ça, pourquoi elles se ressemblent toutes et pourquoi le garçon que tu trouveras évidement beau avec son sourire aux dents bien blanches et à la coiffure trop parfaite, il reste figé, constamment. Tu te demandes quelle histoire tu vas leurs inventer aujourd'hui, une différente d'hier mais pas tant que ça peut-être!

A toi la petite fille, je sais que tu te demandes également pourquoi leurs expressions est tous les jours identiques!Pourquoi, il y aura toujours un sourire sur leurs lèvres alors que tu as déjà vu ta maman pleuré parfois ou de temps en temps en colère alors que les yeux de ta poupées semblent te prouver que tout le reste à part le bonheur est impossible. Tu verras aussi ton père parfois triste mais jamais ta poupée alors tu prendras des tons différents quand tu raconteras des histoires parce que tes poupées ne sont pas la vraie vie. Tu couperas les cheveux de ta poupée et tu t'en voudras parce que elle ne sera plus aussi parfaite qu'avant.
Puis, un jour tu t'étais sentie bien seule alors, il y a d'abords eut une grande maison que du gardera longtemps parce que tu l'idéalisais tant, des animaux et enfin un enfant qui sera une fille et tu n'auras pas le choix parce que il n'existait pas d'enfant garçon!

Ton coeur s'est senti rempli, ton imagination était rayonnante et le sourire sur ton visage encore plus...

Saches que même si papa ou maman ne peuvent ou veulent t'offrir ce manque, tu l'auras l'année de tes 17 ans!Alors, il te faudra certes attendre encore 10 ans mais tu verras, elle sera extraordinaire et tu seras très fière d'elle et tu ne l'auras pas vu arriver, tu n'y croyais plus!... Tu pleureras avec ton père au téléphone à la sortie du lycée et tu te moqueras de tout ce qu'il y aura autour de toi, ton père avait enfin combler ton manque.

******

À toi, la petite fille qui joue merveilleusement à la poupée poupon, celle qui fait des arreuh. A toi la petite fille qui veut avoir le plus beau rôle celle de la maman parfaite pour son enfant, la maman qui donne le biberon parfaitement bien tempéré au degré près, qui lui change sa couche au bon moment et ceux toujours après le repas. A toi, la petite fille, la maman qui parle à son bébé de cette manière douce et bienveillante, qui prend le temps de lui expliquer les bons gestes et qui prend le temps de lui demander ce qu'il ne va pas sans jamais s'impatiente ou s'énerver.
A toi petite fille, dont le rôle de maman lui va si bien, à toi qui sait apaiser ton enfant et lui éviter de pleurer un peu trop et d'apaiser ses maux et sa douleur, tu es merveilleuse.

A toi, la petite fille qui sera ravie que son bébé ne pleure pas ou peu et seulement quand tu l'auras décidé et qui pourra t'endormir paisiblement avec lui parfois dans les bras et tu te diras sûrement que c'est grâce à toi et à personne d'autre si ton bébé est si paisible.

Saches que, tu seras fière de toi et même si d'ici 19 ans tu comprendras que ça n'était pas comme ça, tu y repenseras et tu souriras parce-que dans tous les cas tu auras adopté les bons gestes pour ton enfant, tu en seras presque persuadée, tu demanderas conseils mais tu apprendras beaucoup par toi même. Les nuits parfois seront difficiles mais tu seras les apaiser la plupart du temps mais surtout tu ne seras pas seule pour les soirs difficiles.

A toi, la petite fille qui lui dira bonne nuit avec ton plus grand et sincère sourire articulé à chaque fois d'un mot d'amour et doux, accompagné d'un tendre baiser sur le front comme te le fait si bien ta propre mère parce que c'est le seul endroit qu'elle aime embrasser et peut être que de temps en temps tu lui chantonneras ton air préféré, celui de noël...

Saches que, tu dormiras peu et tu seras bien heureuse d'avoir un sommeil léger. Les cernes que tu n'auras jamais eut apparaitront petit à petit par ce manque de vitamine et d'énergie. Tes sourires seront parfois forcés, tes gestes tendres ne seront peut être plus aussi doux et bienveillants et du temps tu manqueras pour tout ça mais tes mots, ton amour et tes baisers seront toujours là, ils font et feront partis de toi alors bravo pour ta douceur petite fille. Tu sais être mère en vraie demande beaucoup d'amour, beaucoup de patience, une écoute si grande et importante autant pour tes enfants que pour ton couple mais aussi une force et du courage comme jamais tu ne l'auras connu.

******
A toi, la petite fille, je sais que tu te lasses et t'ennuis. Je sais aussi que le poids d'être seule te pèse, je suis là pour le voir!
Parfois, tu restes là, posée devant cette fenêtre à regarder dehors puis dans le vague, à rêver...

Saches que, tes rêves sont fait pour te porter vers l'avant, ils sont fait pour que tu te trouves un but à atteindre seule sans compter sur personne ou en tout cas sur si peu mais elles seront là pour toi et j'espère que tu les trouveras! Il te faudra être forte et ceux pour tout mais restes honnête, prude, bienveillante et aimante avec les autres.

J'ai parfois aperçu des larmes, tantôt statiques, tantôt qui coulent, qui perlent le long de ta joue si douce et légèrement rosée... Tes cheveux sont longs et bouclés, ils sont si beaux et je déteste te voir ainsi.
Ton poupon, se met a pleuré à ce moment là, je ne serais dire pourquoi à ce moment là et comment mais tu as courut vers lui et tu lui a fait un câlin si profond, sincère et tendre en même temps et j'admire ça, j'aime cette image et se souvenirs... Comme-ci, ce cri de poupon t'avait sauvé, appelé et fait du bien, là a cet endroit qui réchauffe.

Saches que, tes pleurs il y en aura pour diverses raisons mais quand tu seras maman, tes pleurs seront parfois incontrôlables, insupportables et ils inonderont ton coeur, souvent. Tu te sentiras souvent impuissante, toi jeune maman, tu ne sauras plus comment ou quand faire les choses. Si tu les fais bien ou non, tu auras parfois peur d'en parler ou en discuter avec d'autres mais tu résisteras et tu seras forte. Tu feras des erreurs mais saches que tes enfants t'aimeront et te remercieront par ce même câlin que tu as fait à ton poupon ce jour-là, à cette écoute que tu as eut pour eux et ce geste si pure et unique que seul une maman peut donner, offrir...

Puis, tu grandiras encore un peu plus...

******

À toi, la petite fille, l'adolescence tape à ta porte! Tu es dans ta bulle et tu ressens toujours ce manque. Tu te sens seule encore mais tu sais et espère à la fois que ce moment ne durera pas longtemps mais tu sais également que tu ne pourras que t'en sortir seule et trouver les amies qui te feront du bien et qui te porteront vers celle que tu seras demain.
Ton corps à changer, ton esprit aussi. Tu ne dis pas grand chose mais tu écoutes et observes!

Tu rêves à autre chose mais tu sembles être à l'écoute des autres, tu te caches parfois derrière une carapace mais il semblerait que tu ne sois pas la seule et tu le vois et comprends très vite!

Saches que, l'adolescence est une période étrange, il sera donc important que tu sois à l'écoute et que tu choisisses bien tes ami(e)s. Tu feras des erreurs c'est certain mais tu auras des mains tendues et des mots qui t'aideront.

À Toi, jeune femme qui pensera aux prénoms de tes enfants, si tu préférerais une fille ou un garçon voir les deux. Tu en discuteras en blaguant et en rigolant avec les copines. Tu passeras de bons moments.
À Toi, jeune femme qui te demandera qui sera le père et quels parents vous ferez. Est-ce que vous serez exigent, intransigeant, bienveillant ou aimant? Tu ne seras pas encore bien ce que signifient ses mots là mais une fois maman tu l'es comprendras assez vite.
À Toi, jeune femme qui te promettras que les prénoms que tu auras choisit seront toujours les mêmes toujours!

Saches que, tu n'auras pas idée de qui sera le père de tes enfants et que ça ne sera pas lui mais lui et pas un autre... A ce qu'on dit, on le sent ce sentiment exceptionnel, ce coeur qui se réchauffe.
Le prénom de tes enfants, seront différents de ceux que tu avais aimé il y a des années puisque tu auras murit et puis aussi parce-que vous serez deux à y penser et à partager vos préférences.

Tes priorités seront différentes, tes pensées aussi mais au fond de toi, être mère est ton chemin et tes enfants feront partis de ta route. Elle sera rempli énormément comme tu ne l'auras jamais imaginé.
Tu te sentiras complète, vivante et aimer...
Tu verras, tu ressentiras que la partie manquante en toi est là, une fois que tu seras maman à ton tour...

Saches que, tu te poseras beaucoup de question comme trop souvent, tu t'excuseras beaucoup trop et penseras que tu en es désolée mais tu seras une mère comme il le faut pour tes propres enfants comme chacune d'entres nous. N'es pas peur des jugements parce que nous serons toutes différentes et tu feras de ton mieux au quotidien comme elle.
Tu évolueras avec tes enfants, ils te porteront et t'aimeront. Tu pleureras de joie de voir cette image réelle de la famille.

A toi, la petite fille, la jeune femme et la mère en devenir, oui se sera difficile parfois tu auras l'impression que se sera insurmontable, tu n'auras parfois plus la force de te lever la nuit, tes gestes seront souvent maladroit, tes mots parfois trop fort. Les couches et les biberons seront de trop, le repos sera irrégulier, la maison mal rangé et le ménage mit de coté. Ton couple sera mit à l'épreuve de cette nouvelle arrivée mais le bonheur qui s'en dégagera sera merveilleux parce que nous savons remonter la pente, regarder la vérité en face et de faire ses difficultés, des forces et des qualités.

Ta larme qui aura perlé sur ta joue lorsque tu avais 7 ans et ton poupon dans les bras restera gravé dans ma mémoire et m'émouvra encore des années. Cette petite fille était touchante et émouvante et je suis certaine que d'autres l'ont été et qu'aujourd'hui elles sont des mamans avec un grand coeur, qu'elles dont chacune de leur mieux et avec beaucoup d'amour...




Commentaires

  1. C'est tout à fait ça, une petite fille qui s'invente des tas d'histoire avec ses barbies, qui rêve du prince charmant et des contes de fées :). Aujourd'hui Maman, elle endosse le plus beau rôle de toute une vie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un rôle qui lui va si bien, n'est-ce pas,;)
      Merci Suzanne
      Bisous

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Merci beaucoup Céline, ton retour est tellement bienveillant comme d'habitude...Je suis ravie qu'il est été compris;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Voici les articles que vous avez le plus aimez

Aïe Aïe!! Enceinte mon ventre me gratte!!

Récemment on m'a demandé si mon ventre m'avait gratté pendant ma grossesse!!! Après un petit moment de réflexion effectivement mon ventre m'a gratté pendant presque toute ma grossesse mais surtout au début. Cela avait commencé autour du nombril puis c'était dispersé au fur et à mesure de ma grossesse autour de mon ventre, un peu mes seins mais aussi mes fesses alors c’est vachement pratique dans les transports ;)
J'avoue avoir oublié ce détail!! On oublie mais je pense qu’il est intéressant et important de savoir pourquoi et à quoi cela est due surtout que ça peut être une sensation désagréable ou presque !
Pourquoi cette sensation?
Cette sensation est bénigne et classique. Elle est tout simplement due à la peau de votre ventre, de vos fesses ou encore de vos seins qui s'étire au fur et à mesure de la grossesse et l'évolution de votre corps (prise de poids). La peau se déshydrate et devient plus sensible ce qui provoque cette sensation désagréable de démangeais…

Témoignage d'une ancienne grosse. Vaincre l'obésité son combat...

Aujourd'hui, j'avais envi de vous partager la superbe évolution d'une jeune femme qui en a bavé durant toute son adolescence à cause de son poids. Et ce même si elle a un visage d'une extrême beauté, elle en a souffert. On peut ressentir dans son écrit qu'elle a prit beaucoup de recul et parfois nous parle avec humour mais on peut sentir encore cette fragilité, cette sensibilité et ce besoin de dire "merde" à la vie. J'ai rarement rencontré ou vu des personnes aussi motivée voir déterminée à obtenir ses objectifs afin de se sentir bien dans sa peau mais aussi dans sa tête.
Je ne vous cache pas que j'ai mit du temps avant de le lui demander car je m'étais dit que ça ne devait pas être facile d'en parler ici. Lucie est généreuse et agréable et elle a accepté d'en parler et de répondre à mes questions sur lesquelles j'ai parfois eut du mal à mettre des mots par peur qu'elle le prenne mal ou qu'elle se renferme mais je suis fièr…

Une petite séance de réflexologie pour soulager les maux de mon bébé

Aujourd'hui j'aimerai vous parler et vous proposer un moment de soulagement et de partage entre vous et votre bébé.



On le sait toutes et tous que la relation entre la maman et son bébé à la naissance est fusionnelle (même si les papas s'impliquent beaucoup aujourd'hui mais c'est comme ça, le bébé à besoin d'être guidé par sa maman surtout au court de ses premiers jours).
Nous avons nous aussi en tant que nouvelle maman besoin d'être guidée, de savoir quoi faire, comment et quand! C'est notre bébé que nous portons dans nos mains et nos bras alors il faut pouvoir savoir comment le soulager ou en tout cas essayer avec des gestes simple et doux NEXT les médicaments (si possible)...
Prendre confiance en soi c'est important mais pas évident! Il faut créer un climat de confiance avec des moments privilégiés entre notre bébé et nous (et c'est pareil pour les papas). C'est pourquoi le massage de bébé est important et il peut devenir un rituel quotid…

Une main sur sa peau ; affronter les maladies infantiles

Cette fois-ci, ma main n’aura pas besoin de se poser son son thorax pour essayer de filtrer la cadence de sa respiration ni même tendre mon oreille pour écouter son souffle!

Il était 1h34 du matin, la nuit était sombre et nous à peine ensommeillés mais un ouragan pointait le bout de son nez sous nos yeux! 
Sa respiration était devenue un éclair foudroyant et son souffle venait balayer les volets et claquer la porte de la chambre! Le son était mauvais et le bruit infernal! 
Comment allions nous gérez ce passage critique et blessant?! 
~~~~~~ Nous avions tout essayé et nous pensions comme à chaque grosse poussée dentaire à un gros rhume et peut être une otite comme souvent Matt nous avait donné l’habitude de faire!  Sauf que cette nuit là, ce n’étais pas comme d’habitude et il nous l’a fait comprendre! Cette même nuit a 2h27, je finis par le prendre avec moi, dans le salon posés sur le canapé, moi en position assise et lui sur moi, sa tête sur mon épaule! Il respire déjà mieux, mes yeux se…

Une maison vide, une grande première fois sans lui et de délicieuses retrouvailles #holidays

J'attendais ce jour avec impatience, ce dernier jours de vacances et certainement un des vrais premiers jours qui signait le début de l'automne. Celui ou il pourra courir dans les feuilles aux couleurs à la fois cuivre, orangé ou encore légèrement vertes. Ces feuilles dont certaines se feront magnifiquement transpercer par la lumière d'un soleil incertain d'un mois d'octobre et pour lequel le bruit du craquement de leurs feuilles chanterait dans nos oreilles comme une douce musique.

J'attendais avec impatience ce soir ou le calme pourrait régner dans ma maison. Je rêvais de ce moment de répit où j'arrêterai de punir et de crier, celui aussi ou les négociations ne seraient plus, les non au lever, les non pour s'habiller ou aller aux toilettes, les non aux vidéos ou à un bonbon alors qu'il n'est que 6h30 du matin ou encore 19h le soir!
Je rêvais de cette maison calme et j'étais persuadée que ce calme serait appréciable et m'apaiserait enfin.