Accéder au contenu principal

Interview de Laurent, papa blogueur #Happy Daddy

INTERVIEW d'un papa et d'un homme au coeur tendre

Un moment que nous nous n'étions pas retrouvé autour d'un bon thé fument et d'un interview comme j'éprouve un certain plaisir à vous les proposer et à vous les faire lire évidement. Découvrir les personnes qui se retrouve derrière un compte ou qui se cache derrière une photo ou encore des mots écrit sur un papier ou un écran, on aimait tous et toutes savoir qui se cache de l'autre côté, la vraie personne...

Alors aujourd'hui, j'aimerai vous présenter un homme et un papa de deux garçons que j'ai croisé au hasard d'instaurant et comme quoi le hasard fait bien les choses parce que cet homme, Laurent, écrit merveilleusement bien, ses mots se dégustent et se boivent tels un joli et doux court d'eau... 

Pour ma part ses mots m'apaisent, me font du bien, m'aident et me remettent parfois en question sur moi même, ma parentalité mais aussi sur des instants de vie, sur des réactions parce qu'il est père et qu'il met des mots sur ses sentiments et sa vie d'avant. Et il le fait avec brio.


******
1- Laurent, peux-tu te présenter ?

Hello, moi, c'est Laurent, j'ai 31 ans, je suis marié depuis sept ans et j'habite en Belgique, pays de la frite et du chocolat !

Je suis l'heureux papa de deux garçons de 5 ans et 16 mois.

Avec ma femme, nous avons toujours voulu fonder une famille, depuis les premiers jours de notre rencontre. Du haut de nos 15 ans, cela semblait déjà une évidence et aujourd'hui nous sommes fiers d'avoir mené tous nos projets à bien et heureux d'avoir construit cette joyeuse famille que nous formons. Ce n'est pas tous les jours facile, il y a des jours sans, mais à la fin de la journée, rien n'est plus important que de tous nous retrouver pour un moment à partager ensemble.

2- Depuis quand es-tu sur les réseaux ? Et depuis quand tiens-tu ton blog ?

Je suis un petit nouveau dans ce vaste monde.

Avant d'y entrer, je ne connaissais cet univers que par certains articles que ma femme me partageait.

Facebook était un moyen de communiquer avec proches, Instagram et Snapchat des réseaux sociaux dont j'avais une vague idée de leur vocation en regardant de temps à autres par dessus l'épaule de ma femme et Pinterest un endroit sympathique où j'allais chercher des idées pour découper ma citrouille annuelle.

C'est pourquoi tenir un blog, poster des photos sur Instragram ou partager des articles intéressants sur Facebook reste pour moi encore un peu énigmatique mais je suis curieux et j'aime apprendre.

J'ai donc décidé de sauter le pas et débuter l'aventure en juillet 2017 mais ce n'est qu'à partir de septembre que j'ai vraiment découvert ma ligne directrice et que je me suis consacré à l'écriture sur mon blog.


3- Pourquoi avoir eu envie de tenir un blog ? Ta femme a-t-elle un blog elle aussi ?

Un jour, je me suis réveillé et j'ai remarqué que mon travail, bien que je l'adore, ne remplissait pas deux besoins vitaux : un côté social et un côté créatif.

C'est donc pour développer le côté social dans ma vie que j'ai eu l'envie de créer une communauté de pères.

Des pères qui réalisent que leur rôle est crucial dans le développement de leurs enfants mais qui se cherchent, qui tendent à s'améliorer jour après jour. Pour leurs enfants mais également pour eux. Pour être fiers d'être les pères qu'ils sont aujourd'hui et qu'ils deviendront demain.

Mais je n'avais aucune idée de comment me lancer dans cette grande aventure alors j'ai commencé à écrire. A partager mes propres expériences, mes propres difficultés. Dans l'espoir de proposer un regard nouveau, un regard autre qui permettrait d'aider d'autres familles.

C'est drôle car comme ma femme était dans le monde du blogging depuis des années, j'ai toujours cru que ce serait elle qui se lancerait dans cette aventure. A la place, elle est devenu ma community manager, ma rédactrice en chef, ma source d'inspiration et encore facilement une dizaine d'autres fonctions dans ce nouveau projet.

Pour le côté créatif me demanderas-tu ?

Alors, je te propose une exclusivité aujourd'hui car cela fait quelques mois que je bosse sur un projet qui est l'un de mes rêves d'enfance et que je compte présenter petit à petit dans les mois à venir.

J'ai toujours rêvé d'ouvrir mon "petit magasin" alors j'ai décidé de me lancer et de développer concrètement mon petit magasin de design pour enfants. Actuellement, j'ai déjà développé une série "papeterie" d'affiches et cartes postales mais j'ai également deux autres projets dans les tuyaux pour l'année 2018.

Mon projet s'appelle Loloveno et se développera petit à petit ici : 

4- Quel a été ton élément déclencheur ? Même si j'imagine bien que l'arrivée d'un enfant perturbe beaucoup d'entre nous ;)

Je suis tombé il y a un moment dans le monde du développement personnel et j'ai pu apprendre, comprendre et appliquer toute une série de techniques et d'outils que j'ai puisé sur internet aux détours de blogs, de livres et de vidéos Youtube.

Quand j'ai réalisé tout ce que m'avaient apporté des personnes qui avaient investi leur temps pour aider et guider d'autres personnes, j'ai voulu sauter sur l'occasion pour, à mon tour, continuer cette chaine du partage et de la bienveillance.

Ca peut paraître utopiste, rêveur ou tout simplement fou mais j'ai eu une pensée qui m'a traversé l'esprit : Si, en investissant mon temps et mon énergie dans mon blog, je pouvais toucher ne fut-ce qu'un seul parent, qu'une seule personne et que celui-ci pourrait devenir à son tour un meilleur parent qu'il ne l'était jusqu'à présent, alors grâce à ce geste, je permettais à une famille d'être un peu plus heureuse, à des enfants de s'épanouir davantage. Et ce qui est magique quand on pense dans ce sens-là c'est qu'on se dit qu'à leur tour, ces enfants deviendront des parents plus compréhensifs, plus patients car ils auront vécu un exemple de parentalité un peu plus positif que ce qu'ils auraient vécu sans la petite pensée positive que j'aurais insufflé au tout début. 

C'est donc ma vocation : devenir le battement d'ailes d'un papillon positif qui crée un ouragan de bonheur pour une famille de l'autre côté de la planète.


5- Qui ou à cause de quoi as-tu ouvert ton blog?

Je suis parti en vacances en Juillet avec toute ma famille et j'ai eu la chance de faire la route avec mon père en voiture pendant que le reste de la famille nous rejoignait en avion.

Une chance parce que se retrouver à deux des dizaines d'heures ne nous étaient plus arrivé depuis longtemps. Depuis bien trop longtemps !

Alors je lui ai parlé de ce que je voulais faire sans savoir ce que j'allais faire, de mon envie de partager, de mon envie de m'améliorer.

C'est en rentrant de vacances que je me suis lancé dans l'écriture de mes premiers articles.


6- Peux-tu nous dire quel est ton article préféré et pourquoi?

En tant que grand perfectionniste, j'aurais tendance à répondre que mon article préféré n'a pas encore été écrit.

Mais si je devais choisir entre ceux que j'ai déjà publié, j'aime les deux articles qui forment un tout :



La raison est assez simple, c'est grâce à eux que j'ai compris qu'écrire allait devenir une force personnelle pour mieux me comprendre, pour avancer dans la bonne direction, pour aller de l'avant.

7- Penses-tu être autant un papa qu'un homme aujourd'hui ?!

Aujourd'hui... mais demain aussi !

Je ne crois pas que l'un est dissociable de l'autre tout simplement.


8- Combien d'enfants aimerais-tu avoir ?

C'est une bonne question mais je ne l'aborde personnellement pas dans ce sens.

Actuellement, nous sommes comblés avec nos deux enfants.

Mais nous ne savons pas ce que la vie nous réserve et honnêtement, il n'y a pas d'obligation à fermer une porte tant que nous n'avons pas de raison de le faire.

9- Et ta femme dans tout ça! Comment vit-elle le blogging ?! Et le fait que tu parles de toi mais aussi de vous?!

Sans vouloir lui voler la parole, je pense qu'elle comprend le besoin vital qui se cache derrière ce projet mais également l'importance de cette vocation.

Et c'est pourquoi elle est aussi supportive dans cette aventure malgré mes horaires affolant et un grand nombre de soirées écourtées au profit de l'écriture et des liens que je crée avec mes différentes communautés.

10- un blog ou compte que tu aimes suivre ? Un article que tu as aimé lire ?

Comme nous sommes en minorité sur la toile, je vais te parler de http://papapositive.fr/ qui est pour moi (et de loin) le papa le plus intéressant à lire. Et à relire !

Il est très actif, n'hésite pas à poster régulièrement via son compte facebook des idées, des réflexions, des solutions pour nous aider au quotidien.

C'est une source inépuisable d'aide pour moi mais sans doute pour toute la communauté qui le suit.

Ces articles sont une mine d'or et je ne saurais choisir l'un d'entre eux en particulier.

11- Le mot de la fin? Ce que l'on peut te souhaiter ?

Un mot ? Le Bonheur !

Finalement, il résume parfaitement chaque étape de ma vie, chaque choix que je fais, chaque projet que j'entreprends.

C'est lui que je recherche pour mes enfants.

C'est lui que je recherche pour mes proches.

C'est lui que je recherche à partager sur mon blog.

Mon aventure, c'est cette quête du bonheur.

Notre aventure, c'est de l'apprivoiser et de parvenir à le garder à nos côtés.

Alors j'imagine que ce que l'on peut me souhaiter, c'est simplement.


Un grand MERCI Laurent pour tes mots, 
pour avoir prit le temps et ton côté 
bienveillant et positif qui fait beaucoup de bien...


Commentaires

  1. Hello,

    C'est surtout un tout grand MERCI à toi pour m'avoir donné la parole sur ton joli blog :o)



    Belle soirée,
    Laurent Alias Happy Daddy

    RépondreSupprimer
  2. Un super portrait de papa. C'est vrai qu'il y en a peu et c'est bien d'avoir la vision qu'ils se font de la maternité et de leur rôles de père..

    RépondreSupprimer
  3. Quelle bonne idée cette interview !!
    Et bravo à toi de donner la parole aux papas !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Voici les articles que vous avez le plus aimez

Un regard dans le rétroviseur: Toi et ta venue au monde

Il y a une chose que je gardais en moi, cette chose que je voulais ne jamais vous dire mais que j'ai tant besoin d'écrire...

J'aurai pu garder cette partie de l'histoire pour moi, rien qu'à moi, rien qu'à lui aussi. Oui, parce que cette histoire, ce petit bout d'histoire  n'aurait pas était là sans lui! 
~~~~~~
Lui, mon deuxième fils, Matt que j'ai tant voulu et attendu! Toi qui seras resté jusqu'au bout. Toi, que j'aurai porté plus de 9 mois et toi que j'ai pensé perdre dans cette chambre vide, froide et seule au monde ce 6ème jour après terme mais aussi cette peur terrible à la vue de ce cordon!
~~~~~~
Avec toi, je n'ai absolument pas connu les premiers mois à ne supporter que les spasfons et le gaviscon. Je n'ai pas eut le temps d'apprendre par coeur les contours de la cuvette des toilettes! La porte des urgences non plus. Tu te portais Toujours bien, Un bébé tonique et en pleine forme me disait t'on! Un bébé qui venait colle…

Une petite séance de réflexologie pour soulager les maux de mon bébé

Aujourd'hui j'aimerai vous parler et vous proposer un moment de soulagement et de partage entre vous et votre bébé.



On le sait toutes et tous que la relation entre la maman et son bébé à la naissance est fusionnelle (même si les papas s'impliquent beaucoup aujourd'hui mais c'est comme ça, le bébé à besoin d'être guidé par sa maman surtout au court de ses premiers jours).
Nous avons nous aussi en tant que nouvelle maman besoin d'être guidée, de savoir quoi faire, comment et quand! C'est notre bébé que nous portons dans nos mains et nos bras alors il faut pouvoir savoir comment le soulager ou en tout cas essayer avec des gestes simple et doux NEXT les médicaments (si possible)...
Prendre confiance en soi c'est important mais pas évident! Il faut créer un climat de confiance avec des moments privilégiés entre notre bébé et nous (et c'est pareil pour les papas). C'est pourquoi le massage de bébé est important et il peut devenir un rituel quotid…

Témoignage d'une ancienne grosse. Vaincre l'obésité son combat...

Aujourd'hui, j'avais envi de vous partager la superbe évolution d'une jeune femme qui en a bavé durant toute son adolescence à cause de son poids. Et ce même si elle a un visage d'une extrême beauté, elle en a souffert. On peut ressentir dans son écrit qu'elle a prit beaucoup de recul et parfois nous parle avec humour mais on peut sentir encore cette fragilité, cette sensibilité et ce besoin de dire "merde" à la vie. J'ai rarement rencontré ou vu des personnes aussi motivée voir déterminée à obtenir ses objectifs afin de se sentir bien dans sa peau mais aussi dans sa tête.
Je ne vous cache pas que j'ai mit du temps avant de le lui demander car je m'étais dit que ça ne devait pas être facile d'en parler ici. Lucie est généreuse et agréable et elle a accepté d'en parler et de répondre à mes questions sur lesquelles j'ai parfois eut du mal à mettre des mots par peur qu'elle le prenne mal ou qu'elle se renferme mais je suis fièr…

Une main sur sa peau ; affronter les maladies infantiles

Cette fois-ci, ma main n’aura pas besoin de se poser son son thorax pour essayer de filtrer la cadence de sa respiration ni même tendre mon oreille pour écouter son souffle!

Il était 1h34 du matin, la nuit était sombre et nous à peine ensommeillés mais un ouragan pointait le bout de son nez sous nos yeux! 
Sa respiration était devenue un éclair foudroyant et son souffle venait balayer les volets et claquer la porte de la chambre! Le son était mauvais et le bruit infernal! 
Comment allions nous gérez ce passage critique et blessant?! 
~~~~~~ Nous avions tout essayé et nous pensions comme à chaque grosse poussée dentaire à un gros rhume et peut être une otite comme souvent Matt nous avait donné l’habitude de faire!  Sauf que cette nuit là, ce n’étais pas comme d’habitude et il nous l’a fait comprendre! Cette même nuit a 2h27, je finis par le prendre avec moi, dans le salon posés sur le canapé, moi en position assise et lui sur moi, sa tête sur mon épaule! Il respire déjà mieux, mes yeux se…

Promis papa,ce soir je serai sage... (charge mentale)

Ces soirs où il part très trop rapidement les chercher. Cette course interminable que je connais tout les matins dès 6h, lui aussi le vit à partir de 16h, le chrono est lancé pour lui.

Il récupère la voiture que je lui ai laissé le matin même, il file, il court pour aller chercher Matt qu'il aime retrouver dans les bras de la nounou le sourire aux lèvres...
Il aime quand tout c'est bien passé et quand son bébé n'est pas grognon. Il en profite plus et comme je le comprends. Il part ensuite chercher Sam à l'école et depuis la rentrée, oui parce que c'était sa 1ère année à l'école, il appréhende l'idée que Sam n'aura pas été sage. Il appréhende que la maîtresse lui dise qu'aujourd'hui ça n'a pas été parce qu'il sait très bien que cela va se répercuter sur sa soirée jusqu'à ce que je rentre si ce n'est plus! Pourtant tout ce qu'il veut entendre c'est "papa, j'ai été sage aujourd'hui", qu'il lui montre to…