Accéder au contenu principal

Le temps, ce voleur d'enfants! #1an


Il y a 1 an, j'ai éprouvé tant de sentiments en même temps comme ce n'est pas permis! Je ne pensais pas qu'il était possible d'en ressentir autant en même temps! 

Entre impatience, détermination, amour et frustration ou encore entre pleurs et rires, entre l'envi de disparaître et de fuir tout en voulant capter l'attention autour de moi! Se sentir seule puis entourée et soutenue! Bref à J+6, j'étais encore enceinte et mes hormones en fleurs fanées.

******

Je t'attendais si impatiemment, je comptais les jours, je passais mon temps à te caresser et à te parler de toi, de moi, de nous mais surtout de ton grand frère...

Je ne pourrais pas dire que je n'ai pas profité de cette seconde grossesse mais elle ne vaudra jamais la première puisqu'il y a déjà un enfant qui habite les murs de la maison et qui fait vivre ces pièces d'une intense vivacité et paix. Il y a ce petit truc en plus qu'il n'y avait pas avant...

C'est déjà à ce moment là que le temps, ce voleur d'enfants revient cogner à ta porte!

Amandine, ta grossesse est arrivée à terme, déjà? 
Oui, déjà semble-t'il! 
Et ton enfant dans tout ça?

Il a grandit, tellement... est ce que je me souviens avoir vu les choses arriver et venir aussi vite? Je ne crois pas! C'est tellement difficile de rien oublier mais il l'est tout autant de devoir noter, écrire et penser à le faire pour ne pas où plus jamais oublier cet instant LA. Celui qui semble avoir marqué ma mémoire mais à priori plus assez pour que je m'en souvienne aujourd'hui! 

Ces brides de souvenirs comme des milliers d'éclats de verre tous identiques...

Un souvenirs pour chacun! Je pense surtout qu'il faut savourer chaque instant de la vie, chaque instant auprès d'eux et avec eux...
Les photos c'est bien mais pas tout le temps! Arrête et regardes ou écoutes tout simplement... Et oui, n'oublie pas que ce voleur d'enfants est là tout prêt alors profites et aimes... J'ai souvent cette larme au coin de l'œil (vous, vous souvenez?le gauche?) et oui encore celui là, que je sois heureuse ou non c'est bel et bien celui là qui me fait défaut! Mais c'est aussi cette larme-ci qui me rappel de profiter, tellement ces instants volés sont courts et puissants!

******

Mon bébé doux était encore au chaud et j'aimais tellement ça... 
Il a 1 an aujourd'hui et je n'en reviens pas! 
C'est un bébé tellement doux, tellement vivant, charmeur et rieur. Il aime découvrir le monde avec ses pieds et jouer avec ses mains. Il se trouve qu'il a 6 dents bien trop mignonnes et elles ressemblent déjà tant à celles du bonheur..
Il adore faire la moue en fronçant le nez tout en montrant ses dents, les yeux un brin fermés pour entrevoir nos réactions qui souvent malheureusement pour nous les parents, pour plus tard, se terminent en fou rire...
Il n'aime pas du tout quand on le gronde, il se vexe terriblement et nous tend les bras en signe de pardon... En revanche il sait tenir le regard fixe! Plus tard, je serais la grande perdante à ce jeux.

Il aime tellement les câlins et être blottie contre moi, il commence à me serrer l'épaule avec tellement de force qui me fait battre mon coeur et moi je prends ce signe là, ce geste là précisément comme un remerciement, comme un amour infini.

Merci la vie...
By Audrey Pellicule de vie
Merci la vie...
Il mange seul avec ses mains mais commence à refuser la purée! Il aime nous narguer en jetant délicatement le bout de pain par terre et adore nous tenir le bras quand nous mangeons à ses côtés!
Il commence à dire "maman" et un "papa" plutôt pas mal... Pour son frère, il l'appel en criant ou avec des "hé" et ça marche!
Tu sembles ne pas trop aimer jouer avec tes jouets mais plutôt jouer au garage et aux voitures avec ton frère. Ton choix se dirige souvent vers une voiture rouge et une verte et toujours les mêmes.
Tu ne supportes pas que l'on te retire les choses des mains.
Ton jeux préfèré et celui qui te rend tellement malicieux, c'est celui de jouer à cache cache, tu ris tellement de bon coeur et avec un fracas extraordinaire que je suis obligée de rire à mon tour...Parfois, j'en pleure.

Tes boucles te donnent un air de coquin et c'est peu dire... Tu es mon bébé doux, mon bébé bonheur. Tu sembles tellement tout ressentir et tout deviner en même temps.

Le temps, ce voleur d'enfants, m'a volé mon bébé, lui qui était si petit, un brin rouquin et déjà farceur. Ce bébé qui a laissé place à ce petit garçon d'1 an sans crier gare, sans que mon coeur n'est le temps de voir, écouter et battre à l'image de tout ces souvenirs, déjà lointain.

Finalement, ce temps qui passe, je ne lui en veux pas tant que ça, parce qu'il m'a permis de le voir grandir et évoluer. De le voir rire et sourire. De l'entendre crier et baragouiner. De l'aider à avancer et lui tenir la main à chacune de ses nouvelles victoires que la vie lui donne comme découvrir, écouter, toucher, aimer, câliner, marcher et jouer. Et même si, celui-ci passe à une vitesse folle, comme-ci il était pressé ce temps, il me fait aimer toujours un peu plus fort, chaque nouvelle journée mon enfant, mes enfants.
Je remercie ce temps et cette vie qui ont fait que Matt a su arriver à un moment donné de ma vie où il fallait qui soit là, il m'a tant donné et tant appris. La manière dont il me serre et quand parfois il me regarde c'est comme-ci il savait, comme-ci il se souvenait de tout...

Si je devais choisir le meilleur moment d'une journée avec lui se serait sans hésiter le matin au réveil! Sentir sa nuque encore chaude, ses bouclettes humides et son odeur à lui. Sentir son visage sur mon épaule et sa petite main caressant mon bras... Ce moment de partage unique au monde et qui dure si peu de temps...

Je veux profiter de ce moment souvent éphémère mais qui rend mon quotidien moins futile et plus fugace, unique et heureux.

Alors, toi le temps vas-y tranquille et toi mon enfant profites et n'écoute que toi...

A tes 1 an, Matt.








Commentaires

  1. Comme toi je trouve que le temps est passé à une vitesse folle... J'ai eu beau me dire qu'il fallait profiter de chaque instant, chaque seconde, j'ai l'impression de ne rien avoir vu passer. Pourtant je savoure chaque moment passé avec lui mais je ne peux m'empêcher de sentir le temps filer.
    Moi aussi j'adore le moment du réveil où il m'appelle pour que je vienne le chercher :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julie pour être venue par ici...J'aime tant... J'aime te lire et lire pour ne pas dire avoir ton ressenti!
      Du moment que nous profitons, je pense que c'est le plus important. Savourer et écrire avant d'oublier pour de vraie.
      Je t'embrasse et rdv a chaque matin pour un câlin...

      Supprimer
  2. 1 an ... WOUHAAAA mais en fait ça fait déjà plus d'un an que je te suis !
    Ça passe vite et c'est souvent les enfants qui nous le rappel. En tout cas ce petit bonhomme à bien grandit et tu peux être fière de toi, de vous!
    Toujours des aussi jolis mots sur ce que tu ressens ♡
    Merci de nous faire partager tout ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui Johana ça fait plus d'un an;) Le passe vite n'est-ce pas?
      Merci beaucoup pour ces jolis mots, mon coeur de femme et de maman est comblée.
      J'espère qu'ils seront fier de moi, de nous...C'est ce que souhaite une maman!
      Ca me procure un bien immense de partager certaine chose de la vie par ici...
      Merci à toi d'être là.

      Supprimer
  3. Encore un texte qui m'émeut, je crois que notre pire ennemi est le temps ! Il nous vole bien des choses et très souvent on en manque et pourtant comme tu le dis c'est ce temps qui nous apporte aussi tant de belles choses ! On a beau vouloir imprimer chaque seconde dans notre tête, tout passe bien trop vite !
    Joyeux anniversaire à ton bébé doux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci énormément Clarisse pour tes mots, tu as tellement bien compris cet article...

      Tes mots font écho en moi, ils me font du bien tout simplement, me réconfortent tant.

      Je t'embrasse

      Supprimer
  4. J'ai beaucoup aimé le titre de ton article, si poétique et évocateur! Et le contenu aussi évidemment <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Frau. Il est vrai que dans le titre tout est dit, il n'y aurait presque pas besoin d'y ajouter des mots;) Merci beaucoup.
      Tendrement,
      Amande

      Supprimer
  5. Encore un super article !
    Comme toi, je n'ai pas du tout pu profiter de ma 2ème grossesse qui est passée à une vitesse folle, et cela m'a beaucoup frustrée.
    Et, en effet, depuis que mon 2ème garçon est né, tant de choses se sont passées, le temps s'est tellement accéléré ...
    Mais, finalement, ton blog te rend ce que le temps t'a fait perdre : un temps où tout s'arrête, où tu mets une pause sur tes enfants qui grandissent pour y coucher des souvenirs qui ne bougeront plus et que tu prendras plaisir à relire quand bon te semblera.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme ton message est fort, doux et intense. Merci beaucoup. Il est vraie et tu as raison, le blog, nos blogs nous permettent de rattraper ce temps perdu rien qu'avec les mots qui nous y mettons. Il fait du bien ce blog et il nous rappel mais en même nous fait nous souvenirs pour plutard.
      Merci toi.
      Bisous

      Supprimer
  6. Ce texte m'a beaucoup touché.

    Sans doute parce que ma mémoire des événements est si mauvaise que le temps n'est qu'une gomme qui supprime un peu trop rapidement mes souvenirs.

    Merci pour ce beau partage :o)
    Laurent

    RépondreSupprimer
  7. Comme toujours tes mots me bouleversent. J'ai l'impression d'y voir mon dernier.. Monsieur câlin qui n'aime pas être gronder, qui sait charmer <3. Le temps passe tellement vite même si on profite d'eux.. Bisous ma colombe

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Voici les articles que vous avez le plus aimez

Aïe Aïe!! Enceinte mon ventre me gratte!!

Récemment on m'a demandé si mon ventre m'avait gratté pendant ma grossesse!!! Après un petit moment de réflexion effectivement mon ventre m'a gratté pendant presque toute ma grossesse mais surtout au début. Cela avait commencé autour du nombril puis c'était dispersé au fur et à mesure de ma grossesse autour de mon ventre, un peu mes seins mais aussi mes fesses alors c’est vachement pratique dans les transports ;)
J'avoue avoir oublié ce détail!! On oublie mais je pense qu’il est intéressant et important de savoir pourquoi et à quoi cela est due surtout que ça peut être une sensation désagréable ou presque !
Pourquoi cette sensation?
Cette sensation est bénigne et classique. Elle est tout simplement due à la peau de votre ventre, de vos fesses ou encore de vos seins qui s'étire au fur et à mesure de la grossesse et l'évolution de votre corps (prise de poids). La peau se déshydrate et devient plus sensible ce qui provoque cette sensation désagréable de démangeais…

Témoignage d'une ancienne grosse. Vaincre l'obésité son combat...

Aujourd'hui, j'avais envi de vous partager la superbe évolution d'une jeune femme qui en a bavé durant toute son adolescence à cause de son poids. Et ce même si elle a un visage d'une extrême beauté, elle en a souffert. On peut ressentir dans son écrit qu'elle a prit beaucoup de recul et parfois nous parle avec humour mais on peut sentir encore cette fragilité, cette sensibilité et ce besoin de dire "merde" à la vie. J'ai rarement rencontré ou vu des personnes aussi motivée voir déterminée à obtenir ses objectifs afin de se sentir bien dans sa peau mais aussi dans sa tête.
Je ne vous cache pas que j'ai mit du temps avant de le lui demander car je m'étais dit que ça ne devait pas être facile d'en parler ici. Lucie est généreuse et agréable et elle a accepté d'en parler et de répondre à mes questions sur lesquelles j'ai parfois eut du mal à mettre des mots par peur qu'elle le prenne mal ou qu'elle se renferme mais je suis fièr…

Une petite séance de réflexologie pour soulager les maux de mon bébé

Aujourd'hui j'aimerai vous parler et vous proposer un moment de soulagement et de partage entre vous et votre bébé.



On le sait toutes et tous que la relation entre la maman et son bébé à la naissance est fusionnelle (même si les papas s'impliquent beaucoup aujourd'hui mais c'est comme ça, le bébé à besoin d'être guidé par sa maman surtout au court de ses premiers jours).
Nous avons nous aussi en tant que nouvelle maman besoin d'être guidée, de savoir quoi faire, comment et quand! C'est notre bébé que nous portons dans nos mains et nos bras alors il faut pouvoir savoir comment le soulager ou en tout cas essayer avec des gestes simple et doux NEXT les médicaments (si possible)...
Prendre confiance en soi c'est important mais pas évident! Il faut créer un climat de confiance avec des moments privilégiés entre notre bébé et nous (et c'est pareil pour les papas). C'est pourquoi le massage de bébé est important et il peut devenir un rituel quotid…

Une main sur sa peau ; affronter les maladies infantiles

Cette fois-ci, ma main n’aura pas besoin de se poser son son thorax pour essayer de filtrer la cadence de sa respiration ni même tendre mon oreille pour écouter son souffle!

Il était 1h34 du matin, la nuit était sombre et nous à peine ensommeillés mais un ouragan pointait le bout de son nez sous nos yeux! 
Sa respiration était devenue un éclair foudroyant et son souffle venait balayer les volets et claquer la porte de la chambre! Le son était mauvais et le bruit infernal! 
Comment allions nous gérez ce passage critique et blessant?! 
~~~~~~ Nous avions tout essayé et nous pensions comme à chaque grosse poussée dentaire à un gros rhume et peut être une otite comme souvent Matt nous avait donné l’habitude de faire!  Sauf que cette nuit là, ce n’étais pas comme d’habitude et il nous l’a fait comprendre! Cette même nuit a 2h27, je finis par le prendre avec moi, dans le salon posés sur le canapé, moi en position assise et lui sur moi, sa tête sur mon épaule! Il respire déjà mieux, mes yeux se…

Une maison vide, une grande première fois sans lui et de délicieuses retrouvailles #holidays

J'attendais ce jour avec impatience, ce dernier jours de vacances et certainement un des vrais premiers jours qui signait le début de l'automne. Celui ou il pourra courir dans les feuilles aux couleurs à la fois cuivre, orangé ou encore légèrement vertes. Ces feuilles dont certaines se feront magnifiquement transpercer par la lumière d'un soleil incertain d'un mois d'octobre et pour lequel le bruit du craquement de leurs feuilles chanterait dans nos oreilles comme une douce musique.

J'attendais avec impatience ce soir ou le calme pourrait régner dans ma maison. Je rêvais de ce moment de répit où j'arrêterai de punir et de crier, celui aussi ou les négociations ne seraient plus, les non au lever, les non pour s'habiller ou aller aux toilettes, les non aux vidéos ou à un bonbon alors qu'il n'est que 6h30 du matin ou encore 19h le soir!
Je rêvais de cette maison calme et j'étais persuadée que ce calme serait appréciable et m'apaiserait enfin.