Accéder au contenu principal

Maman? Mon petit frère est encore dans le ventre?

Nous y voilà, une grossesse arrivée à terme... 

Une seconde grossesse.

Depuis,je compte une vingtaine de sms, quelques appels timide et 3/4 mails...

"Alors?! Bébé est toujours au chaud?"

Des copines qui m'informe qu'elles ont perdu leur pari, ce qui me fait sourire mais tout cela mélangé est un peu pesant et dans tous les sens du terme.

Je m'explique...

Je suis fragile au moment d'écrire ces lignes, je le suis parce que je suis arrivée à bout, que mon fils puise toute mon énergie et que je n'y arrive plus...Alors, comment vous dire que quand on vous pose la même questions durant une semaine voir plus, que vous y répondez gentiment et toujours de façon ironique cela vous pèse malgré tout.

Cela peut-être difficile à comprendre et ne vous vexez pas, mais c'est difficile quand vous attendez votre bébé avec impatience, que vos copines accouchent bien avant vous alors que c'était prévu après vous. Je sais, vous me direz que ça va vite arriver, que c'est pour aujourd'hui, qu'il faut ne pas trop y penser pour qu'il arrive plus vite et que bientôt il sera dans mes bras...

Oui mais...

Et puis, toutes les astuces que l'on nous donne pour faire arriver plus vite notre bébé, ce n'est en aucun cas garantie pour tout le monde et moi la première.

- Faire du ménage ça ne fonctionne pas (au moins le repassage est au point)
- Faire l'amour non plus (et il suffit de tomber sur certains documentaires et c'est foutu)
- Faire de la marche c'est pareil (mais au moins on profites en famille mais de loin pour moi car mes hommes avancent plus vite que moi, je suis toujours à la traîne)
- Monter, descendre les marches au lieu de prendre l'ascenseur à part être épuisée au point de vouloir s'assoir sur la première marche du premier étage (alors qu'il en reste 3 encore) ça ne fonctionne pas non plus.

Bref...

Ces soir là, je m'étais dit "c'est ce soir c'est le grand soir", je le sens c'est pour aujourd'hui.
Tous les soirs depuis 2 semaines maintenant, je prends une bonne douche et me lave à fond, je sais pas pourquoi mais j'ai besoin d'être propre comme jamais, c'est con hein mais c'est comme ça. Je me lave les cheveux tous les deux jours pour que mes racines ne graissent pas trop et afin d'avoir mes pointes bien lumineuse si jamais il doit arriver d'ici quelques heures je serait nickel. Bon ok, on transpire entre temps mais ce n'est pas grave parce que la prochaine douche après un accouchement elle n'est pas pour tout de suite!
J'ai donc terminé mon vanity avec mes produits favoris, j'y ai glissé mon shampoing chouchou et mon démêlant dont je pense ne plus jamais me séparer (en plus mon homme me dit que je sens trop bon dès que je l'utilise;). J'ai également prit le temps de retirer les cheveux de ma brosse puis j'y ai glissé le reste d'une manière douce et en chantant s'il vous plaît... 

Comme-ci c'était pour ce soir. Au moins, je me suis couchée avec le sourire et une folle envi de serrer mon fils dans les bras d'ici les heures à suivre. 

Ca n'a pas été le cas... 

Mais cette nuit là, j'ai eut une grossesse angoisse. Mon bébé bouge jour et nuit et c'est rare que je ne le sente pas bouger plus d'heure d'affilé. Cette nuit là, la nuit ou je pensais qu'il allait enfin arriver, que j'allais pouvoir le prendre dans mes bras et lui chantonner enfin mes chansons (de Noël surtout) et bien mon ventre était très raide et un bébé qui a mit plusieurs heures avant de se manifester, même rien qu'un tout petit geste, ce geste je l'ai attendu assise dans mon canapé puis debout, une pose pipi et re-assise puis re-debout...
Parfois, nous avons ce que l'on appel l'instinct maternelle et je suis persuadée que même dans le ventre on peut l'avoir, le percevoir ou le ressentir...

Oui, cette nuit là j'ai eut peur...Mais tout est rentré dans l'ordre.

On se sent si seule, si lourde, si fatiguée, si impatiente et si fragile.
Sincèrement, l'ascenseur émotionnel est multiplié par deux lors de l'arrivée du terme et même après. Lors, d'un premier enfant tout est si different que lorsque c'est le deuxième. Etrangement, j'ai plus d'inquiétude maintenant que pour mon premier fils. Allez comprendre...

J'ai cette appréhension aussi, toute bête mais elle est là quand même... Ma grossesse s'est tellement bien passée et à part les quelques nausées du début, je n'ai rien eut, aucunes difficultés et à part une frayeur par rapport au groupe sanguin vraiment rien, alors je m'inquiète sur son arrivée, j'ai tellement peur qu'il ne soit plus bien du tout, je pense à toutes sortes de choses auxquelles je ne devrais pas mais c'est comme ça, je suis mère, je porte la vie et je vais bientôt la donner... Mais oui, ce sentiment étrange d'avoir la possibilité de perdre son enfant est belle et bien présente et je m'en veux...

Je sais, je m'inquiète pour rien, mon bébé est bien au chaud et il sera dans mes bras bientôt mais j'espère que ma faiblesse de cette fin de grossesse, d'autres l'ont vécu et que tout cela ne vous parait pas stupide ou pas entièrement en tout cas;)

A terme ou après terme c'est parfois compliqué, alors sachez que je ne vous en veux pas, vos messages me touchent tous les uns comme les autres mais parfois je râle derrière ce sms, je boude parce que non bébé n'est toujours pas là, je grimace parce que je suis de mauvaise humeur et que votre message tombe mal. Et pourtant je suis si touchée de tout les encouragements que je peux avoir, de tous les mots que vous avez pour moi, pour nous...

"L’ennui avec la DPA (date prévue d’accouchement), c’est qu’elle crée souvent chez les futures mamans un sentiment de date butoir ou limite, après laquelle elles se sentent « expirées » et s’inquiètent parfois"

C'est à cause de cette date butoir que l'on nous donne avec plus au moins 2/3 jours d'écart, mais c'est aussi cette date butoir qui nous fait nous rendre comme je le suis en ce moment fragile et inquiète.  

Alors pourquoi ne pas laissé faire bébé? Il viendra dans tous les cas et maintenant ce n'est l'affaire que de quelques jours...


Commentaires

  1. Pleins de courage ! Tu y es presque ! Gros bisous ��

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que j'étais plus sereine et laissait couler la grossesse pour le premier plus facilement que pour les 2 autres.. Les 2 autres étaient source d'angoisses! va savoir pourquoi.. C'est normal ma douce, tu es au bout du bout, tu n'as qu'une envie.. Et c'est bien naturel! Je ne peux que tu souhaiter qu'il arrive vite ce petit loustique! Je t'embrasse :*

    RépondreSupprimer
  3. Courage ma belle ! J'avoue j'ai tout essayer pour faire venir mes 3 loulous mais rien... Ecoute dit toi qu'on doit avoir un uterus bien confortable lol .

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Voici les articles que vous avez le plus aimez

Aïe Aïe!! Enceinte mon ventre me gratte!!

Récemment on m'a demandé si mon ventre m'avait gratté pendant ma grossesse!!! Après un petit moment de réflexion effectivement mon ventre m'a gratté pendant presque toute ma grossesse mais surtout au début. Cela avait commencé autour du nombril puis c'était dispersé au fur et à mesure de ma grossesse autour de mon ventre, un peu mes seins mais aussi mes fesses alors c’est vachement pratique dans les transports ;)
J'avoue avoir oublié ce détail!! On oublie mais je pense qu’il est intéressant et important de savoir pourquoi et à quoi cela est due surtout que ça peut être une sensation désagréable ou presque !
Pourquoi cette sensation?
Cette sensation est bénigne et classique. Elle est tout simplement due à la peau de votre ventre, de vos fesses ou encore de vos seins qui s'étire au fur et à mesure de la grossesse et l'évolution de votre corps (prise de poids). La peau se déshydrate et devient plus sensible ce qui provoque cette sensation désagréable de démangeais…

Témoignage d'une ancienne grosse. Vaincre l'obésité son combat...

Aujourd'hui, j'avais envi de vous partager la superbe évolution d'une jeune femme qui en a bavé durant toute son adolescence à cause de son poids. Et ce même si elle a un visage d'une extrême beauté, elle en a souffert. On peut ressentir dans son écrit qu'elle a prit beaucoup de recul et parfois nous parle avec humour mais on peut sentir encore cette fragilité, cette sensibilité et ce besoin de dire "merde" à la vie. J'ai rarement rencontré ou vu des personnes aussi motivée voir déterminée à obtenir ses objectifs afin de se sentir bien dans sa peau mais aussi dans sa tête.
Je ne vous cache pas que j'ai mit du temps avant de le lui demander car je m'étais dit que ça ne devait pas être facile d'en parler ici. Lucie est généreuse et agréable et elle a accepté d'en parler et de répondre à mes questions sur lesquelles j'ai parfois eut du mal à mettre des mots par peur qu'elle le prenne mal ou qu'elle se renferme mais je suis fièr…

Une main sur sa peau ; affronter les maladies infantiles

Cette fois-ci, ma main n’aura pas besoin de se poser son son thorax pour essayer de filtrer la cadence de sa respiration ni même tendre mon oreille pour écouter son souffle!

Il était 1h34 du matin, la nuit était sombre et nous à peine ensommeillés mais un ouragan pointait le bout de son nez sous nos yeux! 
Sa respiration était devenue un éclair foudroyant et son souffle venait balayer les volets et claquer la porte de la chambre! Le son était mauvais et le bruit infernal! 
Comment allions nous gérez ce passage critique et blessant?! 
~~~~~~ Nous avions tout essayé et nous pensions comme à chaque grosse poussée dentaire à un gros rhume et peut être une otite comme souvent Matt nous avait donné l’habitude de faire!  Sauf que cette nuit là, ce n’étais pas comme d’habitude et il nous l’a fait comprendre! Cette même nuit a 2h27, je finis par le prendre avec moi, dans le salon posés sur le canapé, moi en position assise et lui sur moi, sa tête sur mon épaule! Il respire déjà mieux, mes yeux se…

Une petite séance de réflexologie pour soulager les maux de mon bébé

Aujourd'hui j'aimerai vous parler et vous proposer un moment de soulagement et de partage entre vous et votre bébé.



On le sait toutes et tous que la relation entre la maman et son bébé à la naissance est fusionnelle (même si les papas s'impliquent beaucoup aujourd'hui mais c'est comme ça, le bébé à besoin d'être guidé par sa maman surtout au court de ses premiers jours).
Nous avons nous aussi en tant que nouvelle maman besoin d'être guidée, de savoir quoi faire, comment et quand! C'est notre bébé que nous portons dans nos mains et nos bras alors il faut pouvoir savoir comment le soulager ou en tout cas essayer avec des gestes simple et doux NEXT les médicaments (si possible)...
Prendre confiance en soi c'est important mais pas évident! Il faut créer un climat de confiance avec des moments privilégiés entre notre bébé et nous (et c'est pareil pour les papas). C'est pourquoi le massage de bébé est important et il peut devenir un rituel quotid…

2018: Aller mieux!

Je souhaite vous parlez de ce qui m'attend pour cette année qui s'annonce assez riche émotionnellement puisque je souhaite faire partie du monde de l'entreprenariat! 
Mais avant tout cela, je reviens tranquillement sur 2017! Si ce n'est juillet 2016!
Tout avait pourtant si bien commencé! J'avais enfin quitté un boulot que j'affectionnais avec lequel j'avais grandit et pour lequel j'étais bonne et on me faisait confiance mais je voulais évoluer, me prouver que j'étais capable de mieux, de plus et je peux vous dire que je ne suis pas du genre à prendre des risques ou encore avoir confiance en la personne que je suis mais dans mon boulot j'ai confiance en moi et du coup en la personne que je suis et que j'ai toujours voulut être! 
J'ai changé, j'avais pensé trouver mieux et je m'étais sentie pousser des ailles et enfin aller de l'avant! Tout ne se passe pas comme nous l'avions imaginé n'est ce pas? Nous avions eut envi d'…