Accéder au contenu principal

Témoignage Grossesse Gémellaire

Je souhaite vous faire découvrir une fabuleuse jeune femme, Maeva âgée de bientôt 27 ans et son histoire autour de sa grossesse gémellaire.
J'ai choisit Maeva, parce que je la trouve tellement touchante, forte et bien courageuse durant l'attente de ses jumeaux mais pas que. Je l'ai découverte sur instagram @maeva_fsn et j'ai beaucoup aimé cette jeune femme, ses photos et sa manière de nous raconter son quotidien plein d'entrain, de soleil, de vie et de joie... J'ai donc voulut en savoir plus sur la façon dont elle a appris pour sa grossesse si cela a été un choque ou non en sachant qu'elle avait l'air de tellement bien accepter et gérer cette nouvelle qui parfois déstabilise beaucoup d'autres...

Je suis donc allée vers elle le plus naturellement possible parce que vous savez comme j'aime aussi vous faire partager des témoignage cela fait parti de ma façon de faire et de partager avec vous...
Elle a accepté de répondre à quelques questions d'un naturel cool et décontracté...Comme j'aime.

******
@maeva_fsn
Déjà pour être franche à 100%, nous n'étions pas franchement en "essaie bébé" avec l'homme. 
Je n'avais pas de contraceptif depuis 3ans, nous faisions attention et 
je le tanais depuis plusieurs mois pour faire un bébé. 
On n'a jamais dit "on se lance maintenant" mais on a laissé faire la nature en faisant moins attention...
Et s'est arrivé.... 

- Avant de décider de Tomber enceinte, savais-tu que tu pourrais attendre des jumeaux?

Oui, mais je faisais un déni lol! Mes frères sont jumeaux et ma mère n'arrêtait pas de me dire "tu vas voir tu vas en avoir 2 d'un coup". 
Quand je cherchais du réconfort entre 2 rdv gyneco et que je flippais que ça ne se soit pas bien développé... 
(au final on avait 90% de chance d'en avoir 
car on a appris que dans notre famille il y avait énormément de jumeaux 
des 2 côtés mais aussi chez les grands-parents/cousins etc!) 

- Comment as-tu appris la nouvelle et qu'elle a été ta première réaction?

Ayant fait un kyste ovarien le mois d'avant, j'ai eu un suivi +++ avec le début de grossesse et j'ai eu des échos toutes les 2 semaines. Au premier, juste une poche même pas d'embryon visible... 
A l'écho suivante, elle a à peine posé la sonde sur mon ventre que la gyneco a dit "Ah." 

Ascenseur émotionnel je me suis attendue au pire et
 j'ai regardé l'écran... 
2 grosses poches avec une petite crevette dans chacune! 

J'ai de suite compris que j'attendais des jumeaux et que son "ah" était pas négatif ! 
Sur le moment, j'ai crié "ILS SONT 2 !!!!!" et j'ai cherché mon homme du regard qui était bloqué sur l'écran. 

Mélange de "oh putain, 
comment je vais faire pour avoir 2 bébés dans le ventre" et 
de "c'est trop génial" 

- Comment as-tu vécu ta grossesse?

Au début, j'étais très fatiguée. Pas Malade mais juste exténuée. Je bossais et j'avais vraiment du mal à gérer. Je dormais bien mais en journée je sombrais. 
Avec des examens, on s'est rendu compte que les bébés puisaient toutes mes forces et que j'avais un souci à la thyroïde à cause de la gémellaire qui entraînait fatigue extrême... J'ai été mise en arrêt (et je ne suis plus jamais retournée bosser après d'ailleurs lol).

Mon ventre s'est très vite vu. J'étais très fine et musclée et ils se sont vite développés les loulous ;)

 Je les ai senti très tôt aussi 
(12sa les petites bulles et 13/14sa les vrais premiers coups) 
du coup,
 j'ai été très à l'écoute de mon corps pour les sentir 
très vite et fort et créer un lien.  

- As-tu été bien suivie?
Oui! 
Ma gyneco est géniale, pro des échographies et amoureuse des jumeaux alors elle était aux petits soins pour moi. Je la voyais tous les mois avec échos à chaque fois, elle prenait son temps, faisait de belles photos de nos petits, s'intéressait à moi et pas qu'à eux (ce qui est important aussi je trouve). L'obstétricien qui m'a accouché (car la gyneco n'accouche pas) était tout aussi cool et sympa ! vraiment une chouette équipe ! et ma SAGE FEMME n'en parlons pas un amour !!! avec les monitos 2x/semaine à partir de 30sa (sachant que j'ai accouché à 38 lol) on a eu le temps de devenir copine ! 

- Qu'elles sont les questions qui te sont passées par la tête?

Au début c'était "mon corps"... 
Comment je vais supporter physiquement le choc de 2 bébés. 

Puis la logistique "comment on va faire dans l'appartement ? la voiture ? le boulot? 
financièrement ?"... 
Je n'ai jamais eu vraiment peur car j'ai eu le modèle de ma mère qui nous a élevé seule moi j'avais 6 ans quand mes frères sont nés donc je la respecte à mort et je me suis dit qu'avec mon chéri parfait on allait s'en sortir EASY ! (confiante quoi lol) 

- Enceinte, tu avais l'air Si Bien et sereine est ce que c'était réellement le cas?!


Franchement oui. 
Je m'attendais à être malade comme un chien, sautes d'humeur, douleurs atroces, et au final j'étais plutôt fraîche lol. Même mon mec a été étonné! 

Ma gyneco m'avait dit 
"une grossesse gémellaire soit elle est parfaite 
soit c'est l'enfer"... 

Beh, j'ai tiré le bon numéro apparemment ! J'ai passé l'Eté à flotter à la mer ou la piscine donc j'ai réussi à pas trop souffrir de la chaleur ! Je ne recommencerai pas quand même car c'est un état qui m'a pas ravi non plus mais je l'ai relativement bien vécu quand même ! 

- ET le papa dans tout cela qu'en a t'il pensé? Comment a t'il vécu la nouvelle et le reste?

J'ai un mec très rationnel et terre à terre. Il a de suite pensé logistique et argent (ne nous mentons pas 2 bébés ca change la donne!) mais il a été très positif aussi à se dire qu'au moins ils seraient plus indépendants "entre eux" et moins demandeurs des parents qu'un enfant seul... Ce genre de pensées quoi... 

Quand on a su qu'on attendait 1 garçon et 1 fille c'était le rêve.

Il n'a que des frères et on avait réussi à faire 1 fille ! son rêve ! (d'ailleurs aujourd'hui il s'investit beaucoup pour sa fille). 

J'étais heureuse pour lui du coup :) 
  
-Peux-tu me d'écrire ton accouchement? Tu devais accoucher par voie basse MAIS finalement cela c'est transformé en césarienne!

Ohlalaaa lol après une MAP à 30sa je ne m'attendais pas du tout à finir déclenchée à 37+5 (lol).
J'ai débarqué à la maternité le Mercredi matin 8h tete dans le cul, flippee jusqu'à la moelle avec mes sacs sous le bras. On m'a installé dans une salle et on m'a mis un tampon de Propess vers 9h du matin. à 11h, apres contrôle monito j'avais des contractions qui arrivaient donc on m'a installée en chambre tant que je les gerais et on m'a dit "vous mangez et a 13h vous descendez marcher dans les couloirs et dans la rue si vous vous sentez"... ok... arrivés en bas de la maternité les contractions se sont intensifiées à mort et j'avais la honte de faire un sketch pour gérer les douleurs devant tout le monde à l'entrée lol on a tenu 30min et on est remonté à partir de la j'ai fait toutes les positions possibles pour gérer la douleur... à 16h on me fait descendre en salle de naissance et on m'annonce que je n'ai absolument pas dilaté d'un micro millimètre... 
Je sentais mal le truc d'avance !! 
On a enchaîné plusieurs heures de perfusion, de morphine, de gaz pour accentuer les contractions afin qu'elles jouent sur le col et en même temps me soulager de la douleur. Au final mon corps a lâché prise à hurler et trembler à 18h (col toujours pas bougé...) on m'a mis la péri pour encore accentuer les contractions et espérer que ça bouge. De 2h à 5h du matin je n'étais dilatée qu'à 5 et je n'en pouvais plus. la peri a été relancée 3x car les douleurs revenaient et au final on est parti en césarienne. je m'y attendais mais après 20h de travail sans succès c'était un coup au moral. J'ai relâché la pression en pleurant un bon coup et on est parti au bloc. Je n'ai franchement pas apprécié la césarienne car je ne m'attendais pas à ressentir ce qu'on me faisait là dedans mais quand j'ai entendu les petits cris de ma fille, sortie en prem's, tout s'est envolé et quand ils me l'ont posé sur moi j'ai pleuré de joie et de soulagement. 2 minutes après on me posait mon fils à côté d'elle et je mourrais d'amour. Je suis restée 30min en salle de réveil a parler avec l'infirmier anesthésiste et j'ai pu rejoindre mon amoureux et les enfants pour la première tétée. un moment tres fort en émotion même si j'ai lutté pour ne pas m'endormir avec les doses d'anti douleurs, la fatigue et l'anesthésie. 

- As-tu des conseils pour les autres futures mamans?

Les trucs bateaux.. 

Profitez de votre grossesse, surtout des 3 mois parfaits comme je les appelle. 
Les 4/5/6 mois. 
On est plus malade ou le ventre se voit vraiment (et pas en mode aérophagie extrême) 
ou ça gigote sans vous exploser la vessie ou une côte mdr, 
ça passe vite ces moments là (meme si à la fin vous n'en pouvez plus) ... 

Achetez vous des fringues de grossesse dans lesquelles vous vous sentez bien c'est important. Profitez de ce nouveau corps, de ces nouvelles courbes. Soyez émerveillées de voir ce que votre corps est capable de faire parce que de toute façon vous ne réaliserez pas que les bébés dans vos bras étaient là dedans...

Une fois les bébés nés... KIFFEZ ! 
Soyez zen, écoutez vous, votre instinct ! 
Faites des erreurs c'est comme ça qu'on apprend. 
Osez ! Foncez ! 
C'est la plus belle chose qui vous arrive dans votre vie 
alors ne laissez personne PERSONNE 
vous gâcher ces précieux moments. 

Et surtout ne croyez pas que tout est parfait chez les autres. Comme tout le monde je pleure .. un coup de trop d'amour de les voir dormir dans les bras et j'ai besoin d'ouvrir les vannes et pleurer de bonheur. 
Ou de tristesse de les entendre pleurer ou souffrir et me sentir impuissante et dépassée. J'ai flippé et harcelé ma mère d'appels quand mon fils a régurgite la première fois et que c'est passé par le nez, je suis saoulée de les changer 30x par jour parce que leurs couches sont encore un peu trop grandes pour leurs cuisses de grenouilles trop maigres et que ca fuite sur le body... 
Mais c'est la vie !

          - Au sujet de l'allaitement connaissais-tu déjà ton choix sur le sein ou le biberon?! Quel sensation cela te procure et jusqu'à quand penses-tu les allaiter?

Alors l'allaitement ça a toujours été quelque chose que je voulais tenter. Autant pour tous les bienfaits que cela procure aux petits (anticorps, pas de colique, peu de reflux) puis ce lien si particulier je voulais le vivre. 

Je ne me suis jamais mis le stress de savoir si ça allait fonctionner ou pas.. 
au feeling ! 

Et à la première tétée en sortie de bloc j'ai su que j'allais me battre pour que ça marche car c'était totalement fou comme sensation. 
Tu nourris toi même tes enfants avec ce que ton corps produit enfin je trouve ça dingue! 

Leurs petits yeux fixés dans les tiens pendant qu'ils mangent c'est fou c'est puissant. 

Puis faut aussi dire que c'est plus "facile" que de trouver le bon lait artificiel, qui coûte une blinde, préparer les doses, faire chauffer etc etc la ça chouine/je prends/je branche au tété/ça mange/ça s'endort etc...

Je ne me met pas de date butoir mais tant que je pourrais le faire je le ferais. Bon après, je n'irais peut-être pas jusqu'à leur 1 an ou plus car je trouve ça long quand même mais au moins les 6 mois jusqu'à diversification! 

@maeva_fsn
******

Merci à toi Maeve, merci pour le temps que tu as passé à répondre aux questions alors que tu viens d'avoir deux petits bout merveilleux. Tu es une femme lumineuse et on sent ton sourire sur les mots et chaque lignes écrites...

Je te souhaite le meilleur...

Commentaires

  1. Superbe témoignage! Comme elle, j'ai kiffé la 4-5-6 mois! ;). Et je vais aller voir son compte. Je suis contente de ne pas avoir eu des jumeaux (du côté de mon père, un de mes cousins en a eu! lol). Je plaisante, j'ai pris ce que Allah m'a donné, 3 merveilleux fils.. Pas toujours obéissant! lol.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Voici les articles que vous avez le plus aimez

Une petite séance de réflexologie pour soulager les maux de mon bébé

Aujourd'hui j'aimerai vous parler et vous proposer un moment de soulagement et de partage entre vous et votre bébé.



On le sait toutes et tous que la relation entre la maman et son bébé à la naissance est fusionnelle (même si les papas s'impliquent beaucoup aujourd'hui mais c'est comme ça, le bébé à besoin d'être guidé par sa maman surtout au court de ses premiers jours).
Nous avons nous aussi en tant que nouvelle maman besoin d'être guidée, de savoir quoi faire, comment et quand! C'est notre bébé que nous portons dans nos mains et nos bras alors il faut pouvoir savoir comment le soulager ou en tout cas essayer avec des gestes simple et doux NEXT les médicaments (si possible)...
Prendre confiance en soi c'est important mais pas évident! Il faut créer un climat de confiance avec des moments privilégiés entre notre bébé et nous (et c'est pareil pour les papas). C'est pourquoi le massage de bébé est important et il peut devenir un rituel quotid…

Témoignage d'une ancienne grosse. Vaincre l'obésité son combat...

Aujourd'hui, j'avais envi de vous partager la superbe évolution d'une jeune femme qui en a bavé durant toute son adolescence à cause de son poids. Et ce même si elle a un visage d'une extrême beauté, elle en a souffert. On peut ressentir dans son écrit qu'elle a prit beaucoup de recul et parfois nous parle avec humour mais on peut sentir encore cette fragilité, cette sensibilité et ce besoin de dire "merde" à la vie. J'ai rarement rencontré ou vu des personnes aussi motivée voir déterminée à obtenir ses objectifs afin de se sentir bien dans sa peau mais aussi dans sa tête.
Je ne vous cache pas que j'ai mit du temps avant de le lui demander car je m'étais dit que ça ne devait pas être facile d'en parler ici. Lucie est généreuse et agréable et elle a accepté d'en parler et de répondre à mes questions sur lesquelles j'ai parfois eut du mal à mettre des mots par peur qu'elle le prenne mal ou qu'elle se renferme mais je suis fièr…

Aïe Aïe!! Enceinte mon ventre me gratte!!

Récemment on m'a demandé si mon ventre m'avait gratté pendant ma grossesse!!! Après un petit moment de réflexion effectivement mon ventre m'a gratté pendant presque toute ma grossesse mais surtout au début. Cela avait commencé autour du nombril puis c'était dispersé au fur et à mesure de ma grossesse autour de mon ventre, un peu mes seins mais aussi mes fesses alors c’est vachement pratique dans les transports ;)
J'avoue avoir oublié ce détail!! On oublie mais je pense qu’il est intéressant et important de savoir pourquoi et à quoi cela est due surtout que ça peut être une sensation désagréable ou presque !
Pourquoi cette sensation?
Cette sensation est bénigne et classique. Elle est tout simplement due à la peau de votre ventre, de vos fesses ou encore de vos seins qui s'étire au fur et à mesure de la grossesse et l'évolution de votre corps (prise de poids). La peau se déshydrate et devient plus sensible ce qui provoque cette sensation désagréable de démangeais…

Une main sur sa peau ; affronter les maladies infantiles

Cette fois-ci, ma main n’aura pas besoin de se poser son son thorax pour essayer de filtrer la cadence de sa respiration ni même tendre mon oreille pour écouter son souffle!

Il était 1h34 du matin, la nuit était sombre et nous à peine ensommeillés mais un ouragan pointait le bout de son nez sous nos yeux! 
Sa respiration était devenue un éclair foudroyant et son souffle venait balayer les volets et claquer la porte de la chambre! Le son était mauvais et le bruit infernal! 
Comment allions nous gérez ce passage critique et blessant?! 
~~~~~~ Nous avions tout essayé et nous pensions comme à chaque grosse poussée dentaire à un gros rhume et peut être une otite comme souvent Matt nous avait donné l’habitude de faire!  Sauf que cette nuit là, ce n’étais pas comme d’habitude et il nous l’a fait comprendre! Cette même nuit a 2h27, je finis par le prendre avec moi, dans le salon posés sur le canapé, moi en position assise et lui sur moi, sa tête sur mon épaule! Il respire déjà mieux, mes yeux se…

Promis papa,ce soir je serai sage... (charge mentale)

Ces soirs où il part très trop rapidement les chercher. Cette course interminable que je connais tout les matins dès 6h, lui aussi le vit à partir de 16h, le chrono est lancé pour lui.

Il récupère la voiture que je lui ai laissé le matin même, il file, il court pour aller chercher Matt qu'il aime retrouver dans les bras de la nounou le sourire aux lèvres...
Il aime quand tout c'est bien passé et quand son bébé n'est pas grognon. Il en profite plus et comme je le comprends. Il part ensuite chercher Sam à l'école et depuis la rentrée, oui parce que c'était sa 1ère année à l'école, il appréhende l'idée que Sam n'aura pas été sage. Il appréhende que la maîtresse lui dise qu'aujourd'hui ça n'a pas été parce qu'il sait très bien que cela va se répercuter sur sa soirée jusqu'à ce que je rentre si ce n'est plus! Pourtant tout ce qu'il veut entendre c'est "papa, j'ai été sage aujourd'hui", qu'il lui montre to…