Accéder au contenu principal

Bientôt 1095 jours de toi


Ce bonheur là, d'une intensité irréelle...

Mon fils, il va bientôt y avoir 1095 jours que tu fais parti de ma vie, de notre vie.Tu l'as illuminé en ce 5 février 2014, tu as donné raison au fait qu'il est important de donner la vie même si beaucoup se pose la question.

Ce jour là, j'ai pleuré de fatigue, d'épuisement mais surtout de joie et de bonheur de t'avoir enfin sur ma poitrine. As-tu entendu mon coeur battre pour toi si fort que les murs en ont certainement tremblé?

D'ici moins de 15 jours, ton petit frère sera là et oui j'ai peur pour toi, pour l'amour aussi et pour les moments que l'on partage aujourd'hui et qu'il ne seront plus les même ensuite à la fois pour toi mais pour lui aussi.

Mais saches que tu es mon petit, mon tout premier et que l'amour que j'ai pour toi est tellement fort, tellement doux et magique que j'explose d'amour chaque jours depuis ce 5 février. De plus, tu nous as bien fait attendre en arrivant 6 jours après terme.. Sentais-tu déjà cet amour? Tellement que tu aimais être là, au creux de ta maman?

Hier, tu nous as dit que tu étais heureux et tout d'un coup tu m'as demandé "Il est où le bonheur maman?" un peu comme dans la chanson de Christophe Mahé. Avec ton papa nous nous sommes regardé sur le coup surpris car nous ne savions pas quoi te répondre et puis...


Le bonheur, mon fils il est partout où tu souris,
Il est partout où tu passes,
Il est partout où tu t'amuses,
Il est partout où l'on t'aime,
Il est partout où tu ris,
Il est partout où tu te caches et où tu joue,


Il se cache dans chaque recoins et chaque endroits où tu vas et où tu te sens bien...

Et toi mon fils es-tu heureux? Oui maman...

Ne penses pas être juste heureux, sois le...


******

Je crois que les hormones carburent à fond en ce moment car je verse une larme pour tout et pour rien. Je me sens si fragile en ce moment avec l'arrivée de mon bébé.
Je pleure devant une BO de type le dernier film d'Omar Sy "Demain" parce que l'amour naissant pour sa fille abandonné à ses pieds par sa mère me touche tellement, tout ce qu'il construit avec elle dans ce film à l'air si réel et l'amour vous frappe au visage (et oui même juste en regardant une BO).

Je pleure au moindre nouveau mot que mon fils nous sort telle une victoire, THE victoire et j'applaudis presque comme une bécasse à chacun de ses exploits et comme si il avait: 


2 mois et tenter de tenir sa tête droite ou
3 à tester sa force dans ses jambes ou
6 mois et commencer à ramper ou 
9 et vouloir marcher ou encore
10 pour manger tout seul et me piquer la cuillère des mains ou
11 à marcher et presque courir
et tant d'autres...

Il nous surprend chaque jours et nous ne le voyons pas grandir... 1095 jours bientôt de toi avec nous, parmi nous, au coeur de nous.

Le temps, il est où?


"Le jour où je me suis aimé pour vrai,

j’ai cessé de revivre le passé
et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent,
là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.

Et cela s’appelle…la Plénitude."
Une partie d'un magnifique texte de Kim Mc Millen 
"Le jour où je me suis aimé pour vrai"

******

Je pleure dans mon bain ou en regardant les tout petits body parce que tu seras bientôt là et que l'on sera 4. Parce que mon ascenseur émotionnel est au maximum mais cela rend mon coeur plus léger...
Je pleure parce que j'ai réussit à construire la plus belle chose au monde et ce même si tout n'est pas parfait ça l'est à nos yeux, MA FAMILLE.
Je pleure aussi parce que on s'en sort difficilement, parce que nos projets sont fuyant plutôt que de suivre parce que je pense qu'on le mérite se changement. Heureusement, vous êtes là...




Ce jour là en Thaïlande, j'avais fait ce voeux, celui d'aujourd'hui...
Mon fils, chaque jours, chaque heures, chaque secondes depuis que tu fais mon bonheur et celui de ton papa nous rend bien évidement plus fort, plus humain, plus simple à profiter de la vie, plus amoureux. On sourit tous les jours depuis que tu es là, tu n'imagines pas l'effet que toi mon enfant tu produits sur nous. Nous ne sommes plus rien sans toi, quand tu n'es pas là on parle de toi, on pense à toi, on essaie de savoir ce que tu est en train de faire alors que nous sommes un instant au cinéma ou au restaurant... Nous sommes un homme et une femme, cet homme et cette femme la mais toi mon fils tu es le pilier de nous deux réunis. Tu es la chambre vide que nous avons choisit avant même que tu dois conçu, celle que nous avons souhaité remplir une fois que nous avons su que nous serons 3 et que je pourrai enfin créer, animer, colorer cette chambre...
J'aurai adoré pouvoir donner autant pour ton petit frère mais nous n'en avons pas la possibilité et tant de famille sont dans notre cas mais je sais que tu as déjà resserré ton lit de bébé pour lui, que tu as mit de côté des livres pour bébé et qu'un cadeau l'attendra à la maternité...

Mon fils, tu es si bon et généreux.



Si aujourd'hui j'ai écrit ces lignes, c'est tout simplement pour toi mon tout petit, mon premier, mes boucles blonde. Saches que même si ton petit frère arrive bientôt et que je ne sais pas encore comment on va gérer, on vous aimera, on t'aimera encore plus qu'hier et encore plus qu'aujourd'hui...

Je te fais la promesse, de ne jamais baisser les bras, de toujours t'aimer à la folie, de toujours être la maman que je suis aujourd'hui. Je te promet de garder NOS rituels à nous rien qu'à nous (voilà, les larmes sont là, au bord de mes yeux...).

Mon petit garçon, si un jour tu lis ce blog, n'oublis pas que tu l'es fait aussi pour toi, pour les souvenirs qu'ils soient bons ou moins bons et oui parce que tout n'est pas tout le temps facile ou rose à élever ses enfants. Peut-être qu'un jour ces mots, ces lignes t'aideront toi, le jour ou tu seras ou voudras être papa à ton tour...

Je n'oublis pas que tu es là, je n'oublierai rien de ces 1095 jours passé tout les 3, passé tout les 2.
Je n'effacerai pas l'amour que je te porte.
Je me promet de passer du temps avec toi, rien qu'avec toi.
Je me promet d'être une maman formidable ou en tout cas de faire toujours au mieux saches-le, parce qu'un jour tu l'oublieras peut-être (tu vois vers l'adolescence;).
On te soutiendra dans chaque épreuves, chaque obstacles sur ton chemin...


******

Mon fils, le bonheur il est partout.
Il était là avant mais encore plus présent depuis ces 1095 jours de ta vie...

On t'aime


******


Merci encore à toutes celles qui nous lisent
Tendrement

Commentaires

  1. Magnifique comme toujours ma douce.. Je ne trouve pas les mots tellement c'est beau. Love <3

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique ! Ce texte est un très beau cadeau que tu fais à ton fils et je suis sûre que le bonheur d'être a 4 vous aidera a surmonter tous les obstacles ! L'amour est plus fort que tout et il y en a beaucoup dans ce texte !!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Voici les articles que vous avez le plus aimez

Un regard dans le rétroviseur: Toi et ta venue au monde

Il y a une chose que je gardais en moi, cette chose que je voulais ne jamais vous dire mais que j'ai tant besoin d'écrire...

J'aurai pu garder cette partie de l'histoire pour moi, rien qu'à moi, rien qu'à lui aussi. Oui, parce que cette histoire, ce petit bout d'histoire  n'aurait pas était là sans lui! 
~~~~~~
Lui, mon deuxième fils, Matt que j'ai tant voulu et attendu! Toi qui seras resté jusqu'au bout. Toi, que j'aurai porté plus de 9 mois et toi que j'ai pensé perdre dans cette chambre vide, froide et seule au monde ce 6ème jour après terme mais aussi cette peur terrible à la vue de ce cordon!
~~~~~~
Avec toi, je n'ai absolument pas connu les premiers mois à ne supporter que les spasfons et le gaviscon. Je n'ai pas eut le temps d'apprendre par coeur les contours de la cuvette des toilettes! La porte des urgences non plus. Tu te portais Toujours bien, Un bébé tonique et en pleine forme me disait t'on! Un bébé qui venait colle…

Une petite séance de réflexologie pour soulager les maux de mon bébé

Aujourd'hui j'aimerai vous parler et vous proposer un moment de soulagement et de partage entre vous et votre bébé.



On le sait toutes et tous que la relation entre la maman et son bébé à la naissance est fusionnelle (même si les papas s'impliquent beaucoup aujourd'hui mais c'est comme ça, le bébé à besoin d'être guidé par sa maman surtout au court de ses premiers jours).
Nous avons nous aussi en tant que nouvelle maman besoin d'être guidée, de savoir quoi faire, comment et quand! C'est notre bébé que nous portons dans nos mains et nos bras alors il faut pouvoir savoir comment le soulager ou en tout cas essayer avec des gestes simple et doux NEXT les médicaments (si possible)...
Prendre confiance en soi c'est important mais pas évident! Il faut créer un climat de confiance avec des moments privilégiés entre notre bébé et nous (et c'est pareil pour les papas). C'est pourquoi le massage de bébé est important et il peut devenir un rituel quotid…

Témoignage d'une ancienne grosse. Vaincre l'obésité son combat...

Aujourd'hui, j'avais envi de vous partager la superbe évolution d'une jeune femme qui en a bavé durant toute son adolescence à cause de son poids. Et ce même si elle a un visage d'une extrême beauté, elle en a souffert. On peut ressentir dans son écrit qu'elle a prit beaucoup de recul et parfois nous parle avec humour mais on peut sentir encore cette fragilité, cette sensibilité et ce besoin de dire "merde" à la vie. J'ai rarement rencontré ou vu des personnes aussi motivée voir déterminée à obtenir ses objectifs afin de se sentir bien dans sa peau mais aussi dans sa tête.
Je ne vous cache pas que j'ai mit du temps avant de le lui demander car je m'étais dit que ça ne devait pas être facile d'en parler ici. Lucie est généreuse et agréable et elle a accepté d'en parler et de répondre à mes questions sur lesquelles j'ai parfois eut du mal à mettre des mots par peur qu'elle le prenne mal ou qu'elle se renferme mais je suis fièr…

Une main sur sa peau ; affronter les maladies infantiles

Cette fois-ci, ma main n’aura pas besoin de se poser son son thorax pour essayer de filtrer la cadence de sa respiration ni même tendre mon oreille pour écouter son souffle!

Il était 1h34 du matin, la nuit était sombre et nous à peine ensommeillés mais un ouragan pointait le bout de son nez sous nos yeux! 
Sa respiration était devenue un éclair foudroyant et son souffle venait balayer les volets et claquer la porte de la chambre! Le son était mauvais et le bruit infernal! 
Comment allions nous gérez ce passage critique et blessant?! 
~~~~~~ Nous avions tout essayé et nous pensions comme à chaque grosse poussée dentaire à un gros rhume et peut être une otite comme souvent Matt nous avait donné l’habitude de faire!  Sauf que cette nuit là, ce n’étais pas comme d’habitude et il nous l’a fait comprendre! Cette même nuit a 2h27, je finis par le prendre avec moi, dans le salon posés sur le canapé, moi en position assise et lui sur moi, sa tête sur mon épaule! Il respire déjà mieux, mes yeux se…

Promis papa,ce soir je serai sage... (charge mentale)

Ces soirs où il part très trop rapidement les chercher. Cette course interminable que je connais tout les matins dès 6h, lui aussi le vit à partir de 16h, le chrono est lancé pour lui.

Il récupère la voiture que je lui ai laissé le matin même, il file, il court pour aller chercher Matt qu'il aime retrouver dans les bras de la nounou le sourire aux lèvres...
Il aime quand tout c'est bien passé et quand son bébé n'est pas grognon. Il en profite plus et comme je le comprends. Il part ensuite chercher Sam à l'école et depuis la rentrée, oui parce que c'était sa 1ère année à l'école, il appréhende l'idée que Sam n'aura pas été sage. Il appréhende que la maîtresse lui dise qu'aujourd'hui ça n'a pas été parce qu'il sait très bien que cela va se répercuter sur sa soirée jusqu'à ce que je rentre si ce n'est plus! Pourtant tout ce qu'il veut entendre c'est "papa, j'ai été sage aujourd'hui", qu'il lui montre to…