Accéder au contenu principal

Plume2vie fête ses 1 an

Aujourd'hui, en ce 18 octobre je suis heureuse de vous compter nombreux et nombreuses à nous suivre dans notre histoire, presque comme si vous vous y trouviez aussi grâce à vos mots et votre présence. Votre amour et ce même s’il se trouve derrière mon écran, il me fait un bien fou.

 
 **********
 
Cette date n'a pas vraiment d'histoire (à part peut-être parce que je suis née un 18;) 
J'y pensais déjà depuis longtemps et ce même avant d'être enceinte de mon premier enfant.
Je travaillais à l'époque dans un Spa de beauté haut de gamme à Paris, nous y accueillons souvent et régulièrement des blogueuses (soit pour les produits et les soins mais parfois pour la spécialité du massage prénatal). J'ai donc connu quelques mamans blogueuses et nous sommes vraiment nombreuses;).
 
Le Spa s'est retrouvé dans des magazines, sur des blogs que je découvrais petit à petit mais aucun ne m'avait touché ou m'avait donné envie de le suivre jusqu'à ce que je tombe enceinte, mes amies aussi et les amies de mes amies...
 
Il est vrai que je m'étais dit que nous étions déjà assez nombreuses, que je ne serai pas de toute façon à la hauteur de ce monde et les réseaux sociaux me faisaient peurs... Et d'ailleurs parfois j'arrive à détester Instagram!
 
**********
 
Je me suis souvenue, petite (enfin en préadolescence) que j'écrivais beaucoup. Comme tout le monde ou plutôt comme chaque petite fille, j'avais mon journal intime, vous savez ce journal dans lequel les feuilles sèches, s'épaississent avec le temps, à force d'écrire et ensuite lequel vous avez du mal à fermer. A ce moment-là je me suis dit qu'il fallait que je trouve une vraie cachette dans la peur que quelqu'un tombe dessus.
Le soir, j'allais me planquer dans ma chambre pour y écrire ma journée plutôt que parfois faire mes devoirs. 
Il me semble que j'avais commencé en CM1 car pour moi cette période commençait par une nouvelle vie (nouvelle ville, nouvelle maison et nouveaux amis). Je racontais donc à quoi j'avais joué et avec qui, si j'avais réussi une épreuve d'interrogation orale (ou parce que j'en étais terrorisée), si nous avions pendant la 'récréation' joué au chat bisous et surtout quel garçon m'avait embrassé et lequel me faisait rougir. Si vous voulez que je vous en raconte plus il faudra me passer sur le corps;)
 
Ah les garçons, évidemment ce sont eux qui ont enrichi mon journal et jusque tard d'ailleurs. Ce journal comprenait aussi les moments tristes de mon hamster parti trop tôt, de moqueries en tout genre, des amitiés parfois perdues, soit juste pour quelques jours ou pour toujours...
 
J'en ai déchiré des pages aussi...pour oublier!
 
Puis, je suis passée à un format plus grand arrivée au lycée et j'ai commencé à écrire des poèmes. J'avoue que je n'avais jamais la moyenne en français mais j'avoue aussi que je travaillais toute seule à la maison et que parfois je n'avais envie de faire aucun effort mais je lisais beaucoup! 
Seule parce que j'avais un père que je ne voyais qu'un weekend sur 2 et qui m'aidait parfois mais perdait vite patience le fil des exercices et une mère qui ne m'a pas souvent aidé à faire mes devoirs à part pour certaines dissertations...
 
Mais ce qui importait c'était que j'écrive d'instinct (presque comme ce soir) ce que je pouvais ressentir ou ce que j'avais ressenti auparavant. Il n'y avait pas que du positif dans mes poèmes mais j'avais l'envie et la passion de mettre mes maux sur des mots et de les garder à tout jamais près de moi.
 
Un peu comme aujourd'hui
 
**********
 
Je n'ai jamais voulu ou souhaité être journaliste comme la plupart des mamans blogueuses aujourd'hui (même vers la beauté, les looks etc...).
 
J'aurai pu ouvrir un blog sur les produits de beauté, les meilleurs soins à faire ou proposer mais déjà que ma vie de tous les jours parlait de ça et mon fils me procurait à son arrivée tellement de joie, de passion et j'ai éprouvé encore plus l'envie d'écrire pour lui, pour nous et ensuite une envie de vous partager notre quotidien mais plusieurs mois après largement parce que je voulais profiter de lui, de nous, de ma famille.

J'avoue ne pas vous avoir tout le temps tout dit mais je ne vous ai jamais menti.
 

 **********

Une copine a ouvert son blog suite à la naissance de son fils et j'ai eu envie de me lancer à mon tour (alors que j'aurai dû le faire depuis bien longtemps déjà). Alors merci à Delphine Oursoncheri (un blog que je vous ai déjà partagé).
 
Merci à mon homme aussi de parfois supporter mes questions, mes interrogations, mes doutes et parfois ma mauvaise humeur parce que tel article n'a pas eu l'engouement que j'aurai souhaité. Alors, je me rappelle pourquoi j'ai créé ce blog et c'est pour mon bien, pour me libérer mais aussi pour vous le partager et échanger.
 
Je remercie aussi ma meilleure amie et ma belle-sœur pour leur soutien en lecture et en orthographe. Merci de leur temps consacré pour moi, pour mon blog (dans le train, devant une série à la con ou encore entre deux dossiers).
Oui vous lisez bien, j'aime me faire avant tout relire et avoir un avis même s’il est bof parce que je suis une éternelle douteuse et défaitiste. Je ne peux pas écrire et mettre en ligne de suite, j'avoue ne pas avoir assez confiance en moi pour ça (je l'ai fait une ou deux fois mais à part sur un post il m'a manqué un truc, ce truc que j'éprouve quand j'ai un retour à mon mail...)
 
Merci à mon fils qui j'espère ne m'en voudra pas d'avoir écrit ses lignes ou poster certaines photos comme celles avec les tampons ou quand tu as eu la varicelle ou pendant une grosse crise;)
 
Merci à VOUS d'être là et en espérant que nous soyons plus nombreux encore. Vous faites vivre ces lignes et ces mots grâce à vos commentaires et vos partages. 
 
Certaines me demandent d'écrire un livre.
 
MAIS, je laisse la place à de fabuleuses mamans qui ont de bons mots pour ça comme Elodie lamaternitepourunenulle qui a commencé à écrire les premières lignes de son livre avec son histoire mais aussi celles d'autres mamans qui ont bien voulu les lui partager...
 
J'essaie chaque jour d'aller vous chercher toujours un peu plus loin que 
derrière mon écran mais à travers vos belles photos, 
vos doux mots, 
vos blogs passionnants et 
aussi grâce au fait que vous soyez toujours, parfois ou de temps en temps bons avec moi, avec nous, avec Plume2vie. 
Echanger avec d'autres mamans celles qui le veulent bien en tout cas;) 
avoir des coups de cœur, vouloir les rencontrer en vrai et se dire la vérité, une belle et vraie vérité.
 
**********
 
Il est juste dommage que parfois quand vous prenez des décisions ou quand vous faites des choix que d'autres ont pris avant vous, que ceux-là ne soient pas respectés par des personnes proches de vous et que le soutien ne soit pas là.
 
**********
 
Plume2vie a donc été créé sous mon toit et sur les touches de cet ordinateur enfin de ce clavier le 18 octobre 2015 avec ce premier article avec mon intro (un peu timide, courte et maladroite mais l'essentiel est là) Première plume, premier pas et le tout premier Enceinte, comment va-t'on vivre notre grossesse (pareil un peu court et maladroit mais je souris à les relire)
 
**********
 
Je suis Amandine, j'ai 29 ans. Je suis maman d'un petit garçon âgé de bientôt 3 ans, farceur, gentil, qui fait ses nuits, qui n'arrive pas à jouer seul et qui parfois a décidé que ce serait Non. Un grand garçon qui garde toujours sa tétine d'amour (surtout la jaune) mais qui nous surprend dans ses gestes et dans ses mots de tous les jours.
 
Femme pas encore mariée d'un homme formidable qui me soutient tous les jours dans ma vie de femme et de maman et pour qui c'est parfois aussi difficile la vie de papa.
Moi, maman comblée et heureuse, qui ne sait pas jouer longtemps avec son fils, qui râle parfois et qui perd patience mais une maman douce, câline et à l'écoute.
 
D'après Sam, ses parents sont rigolos...
 
Nous attendons notre 2ème garçon pour début janvier alors j'espère que vous serez encore là avec nous afin que je puisse vous raconter encore beaucoup de belles choses (ou pas), afin que je puisse vous dire si j'ai raté le biberon de 4h du matin, si les nuits ont été cauchemardesques, si les dents ont été un enfer, si mes premières purées ont été une réussite, que la cuisine n'est pas inondée de petits pots, qui pourront tous rentrer dans le congélateur et surtout si je resterai zen et que je ne finirai pas en femme du dimanche matin en mode femme qui fait son ménage le dimanche matin en pyjama troué (vous savez celui de la grossesse qu'on a gardé au cas où mais au cas où quoi), avec le chignon défraîchi, les mèches que j'aurai du faire depuis plusieurs mois déjà, le maquillage encore coulant de la veille, les chaussons Hellokitty ou Mickey parce que je n'aurai pas trouvé la paire que je cherchais et un herpès qui pointe le bout de son nez...

 
Sur ce, je vous remercie encore une fois et souhaite un joyeux anniversaire à Plume2vie qui souffle donc sa 1ère bougie....
 
Merci VOUS
 
C'est l'histoire de ma vie, de notre vie



Commentaires

  1. Magnifique ma douce!! Tu as encore une fois ouvert ton coeur.. Et je continuerai à te suivre inch'Allah. J'espère que tu continueras et nous racontera la venue du 2e little boy :).
    Je t'embrasse fort!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère pouvoir vous en raconter encore plus. Avoir des blancs mais pas trop hein;) J'aimerai être inspiré comme toi presque chaque jours;)
      Merci de me suivre et merci pour ton soutient...

      Supprimer
    2. Mais cela ne fait pas longtemps que je blogue ma douce.. J'aurai peut-être un jour "le syndrome de la page blanche" ;). Mais de rien ma douce :*

      Supprimer
  2. Magnifique photo et touchant texte ! Je ne lis pas toujours tes articles, je l'avoue,parfois par manque de temps ou parce que je n'ai pas le réflexe ou que je n'y pense pas mais à chaque fois que je lis tes lignes je ne peux m'empêcher d'être touchée et de sourire ! Que le bonheur te suive encore et toujours .... vers l'infini et au delà !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Clarisse. Je suis très touchée et tu le sais que tu prennes parfois le temps d'aller me lire. Tu es encore jeune mais si mature...
      Comme tu le dis si bien "vers l'infini et au delà"

      Supprimer
  3. Merci beaucoup pour cette délicate attention qui me touche beaucoup.
    Joyeux premier blogversaire <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de prendre le temps de me laisser un doux mot d'encouragement. Me remercier ne sert à rien je le fais avec le coeur...Merci Elodie, Une belle rencontre

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Voici les articles que vous avez le plus aimez

Aïe Aïe!! Enceinte mon ventre me gratte!!

Récemment on m'a demandé si mon ventre m'avait gratté pendant ma grossesse!!! Après un petit moment de réflexion effectivement mon ventre m'a gratté pendant presque toute ma grossesse mais surtout au début. Cela avait commencé autour du nombril puis c'était dispersé au fur et à mesure de ma grossesse autour de mon ventre, un peu mes seins mais aussi mes fesses alors c’est vachement pratique dans les transports ;)
J'avoue avoir oublié ce détail!! On oublie mais je pense qu’il est intéressant et important de savoir pourquoi et à quoi cela est due surtout que ça peut être une sensation désagréable ou presque !
Pourquoi cette sensation?
Cette sensation est bénigne et classique. Elle est tout simplement due à la peau de votre ventre, de vos fesses ou encore de vos seins qui s'étire au fur et à mesure de la grossesse et l'évolution de votre corps (prise de poids). La peau se déshydrate et devient plus sensible ce qui provoque cette sensation désagréable de démangeais…

Témoignage d'une ancienne grosse. Vaincre l'obésité son combat...

Aujourd'hui, j'avais envi de vous partager la superbe évolution d'une jeune femme qui en a bavé durant toute son adolescence à cause de son poids. Et ce même si elle a un visage d'une extrême beauté, elle en a souffert. On peut ressentir dans son écrit qu'elle a prit beaucoup de recul et parfois nous parle avec humour mais on peut sentir encore cette fragilité, cette sensibilité et ce besoin de dire "merde" à la vie. J'ai rarement rencontré ou vu des personnes aussi motivée voir déterminée à obtenir ses objectifs afin de se sentir bien dans sa peau mais aussi dans sa tête.
Je ne vous cache pas que j'ai mit du temps avant de le lui demander car je m'étais dit que ça ne devait pas être facile d'en parler ici. Lucie est généreuse et agréable et elle a accepté d'en parler et de répondre à mes questions sur lesquelles j'ai parfois eut du mal à mettre des mots par peur qu'elle le prenne mal ou qu'elle se renferme mais je suis fièr…

Une petite séance de réflexologie pour soulager les maux de mon bébé

Aujourd'hui j'aimerai vous parler et vous proposer un moment de soulagement et de partage entre vous et votre bébé.



On le sait toutes et tous que la relation entre la maman et son bébé à la naissance est fusionnelle (même si les papas s'impliquent beaucoup aujourd'hui mais c'est comme ça, le bébé à besoin d'être guidé par sa maman surtout au court de ses premiers jours).
Nous avons nous aussi en tant que nouvelle maman besoin d'être guidée, de savoir quoi faire, comment et quand! C'est notre bébé que nous portons dans nos mains et nos bras alors il faut pouvoir savoir comment le soulager ou en tout cas essayer avec des gestes simple et doux NEXT les médicaments (si possible)...
Prendre confiance en soi c'est important mais pas évident! Il faut créer un climat de confiance avec des moments privilégiés entre notre bébé et nous (et c'est pareil pour les papas). C'est pourquoi le massage de bébé est important et il peut devenir un rituel quotid…

Une main sur sa peau ; affronter les maladies infantiles

Cette fois-ci, ma main n’aura pas besoin de se poser son son thorax pour essayer de filtrer la cadence de sa respiration ni même tendre mon oreille pour écouter son souffle!

Il était 1h34 du matin, la nuit était sombre et nous à peine ensommeillés mais un ouragan pointait le bout de son nez sous nos yeux! 
Sa respiration était devenue un éclair foudroyant et son souffle venait balayer les volets et claquer la porte de la chambre! Le son était mauvais et le bruit infernal! 
Comment allions nous gérez ce passage critique et blessant?! 
~~~~~~ Nous avions tout essayé et nous pensions comme à chaque grosse poussée dentaire à un gros rhume et peut être une otite comme souvent Matt nous avait donné l’habitude de faire!  Sauf que cette nuit là, ce n’étais pas comme d’habitude et il nous l’a fait comprendre! Cette même nuit a 2h27, je finis par le prendre avec moi, dans le salon posés sur le canapé, moi en position assise et lui sur moi, sa tête sur mon épaule! Il respire déjà mieux, mes yeux se…

Une maison vide, une grande première fois sans lui et de délicieuses retrouvailles #holidays

J'attendais ce jour avec impatience, ce dernier jours de vacances et certainement un des vrais premiers jours qui signait le début de l'automne. Celui ou il pourra courir dans les feuilles aux couleurs à la fois cuivre, orangé ou encore légèrement vertes. Ces feuilles dont certaines se feront magnifiquement transpercer par la lumière d'un soleil incertain d'un mois d'octobre et pour lequel le bruit du craquement de leurs feuilles chanterait dans nos oreilles comme une douce musique.

J'attendais avec impatience ce soir ou le calme pourrait régner dans ma maison. Je rêvais de ce moment de répit où j'arrêterai de punir et de crier, celui aussi ou les négociations ne seraient plus, les non au lever, les non pour s'habiller ou aller aux toilettes, les non aux vidéos ou à un bonbon alors qu'il n'est que 6h30 du matin ou encore 19h le soir!
Je rêvais de cette maison calme et j'étais persuadée que ce calme serait appréciable et m'apaiserait enfin.