Accéder au contenu principal

Comme un souffle de vie




" Sa plus belle cicatrice s'est celle de son nombril car elle lui rappel tous les jours et à jamais qu'elle était liée à moi sa fille"

**********

À toi et pour toi maman



**********

Suite à mon dernier article Naissance de la vie, j'ai eut un déclic comme un flash, un éclair me traversant les yeux. Un flash qui me raccroche à ton cordon maman. 

Tu te souviens maman celui auquel nous étions toutes les deux rattachées? 

Dis maman tu t'en souviens de ça?

Nous avons été séparé toi et moi Si vite. Nous n'avons pas eut le plaisir de passer les 9 mois de ta grossesse ensemble.

A 7 mois à peine on m'a arraché à toi. A ce cordon, à l'eau qui me berçait, à ton coeur que j'entendais en résonnance et qui me paraissait bruyant mais comme une musique qui me berce à chaque battement. J'ai été également bercé par les mouvements de ton corps...

 **********

Je suis sorties par une porte close, je me souviens qu'elle était grande bien trop grande!
Je suis née un mardi 18 Aout 1987, à 3h du matin. 
Je pesais 1kg580 pour 41 petit cm.

Times
Le pain coûtait 3,80 francs
Le ticket de métro coûtait 4,70 francs
Le timbre coûtait 2,20 francs...

Maman te souviens-tu?

Avant les médecins sage femme appelaient ça pour les passages normaux vers la petite porte "porc épique", "zone brouissaleuse" ou autres mais bref je m'égare... En plus tout ça pour dire que je n'ai pas eut le plaisir de passer ce tunnel étroit chaud et humide qui est le passage par voie basse.
Je ne me souviens pas non plus d'avoir été bercé par les contractions.

Maman te souviens-tu de cette sensation? As-tu eut cette chance d'en sentir au moins une?

J'aimerai me souvenirs, si je faisais la grande roue? Si tu as senti mes coups même si tu sembles ne pas avoir prit un gros bidon et te souvenirs d'avoir senti ton bébé bouger.

Je me souviens quand tu as vu mon ventre rond et presque pointu tu as eut les larmes aux yeux tu étais si fière... Tu m'avais dit "j'aurai aimé avoir un ventre comme le tiens, moi c'est à peine si il se voyait"...

**********

Ce jour là, ce jour où je n'avais pas prèvu d'arriver. Ce jour où personne n'était prêt. Ce jour où tu as dû souffrir. Ce jour où mon père a du perdre la tête et ne plus savoir où se mettre ni même quoi penser. Ce jour qui vous a fait souffrir fut le jour où tu a faillit rejoindre les anges et moi aussi...

Un bébé préma était près à arriver mais de quelle manière? A l'époque on ne savait dire Si un préma survivrait ou pas.
Amandine le premier bébé éprouvette français été bel et bien né en 1982 soit 5 ans avant que je vienne au monde alors il fallait que je survive et toi aussi mais surtout toi maman... 

Mais je sais qu'il faudra que l'on se batte toi et moi maman.

**********

Mes parents étaient en vacances dans la Sarthe, ils profitaient, prenez le temps de souffler, il devaient certainement penser aux projets futurs et moi qui arriverait d'ici 3 mois encore.
Mais ce jour-là, le destin en avait décidé autrement.
Ma mère commençait à se tordre de douleurs, il avait pu trouver un médecin de campagne qui avait décelé une péritonite il fallait donc rentrer urgemment.
Ma mère se tordait d plus en plus de douleur.

"J'ai déposé ta mère à la Clinique dans laquelle elle était suivie, je suis au bout d'un moment rentré chez ma mère et vers 10h un appel que je n'aurai jamais voulut recevoir m'appel. Le médecin me dit froidement et immédiatement que c'est grave et qu'il faut faire un choix (là tout de suite au téléphone), les larmes me montent. 
Je dois choisir entre toi et ta mère.
Un choix soudain, trop rapide et qui fait mal.
Je demande à mon frère de m'accompagner à la clinique où nous devons rapidement transférer ta mère dans un hôpital specialiser.
Je n'ai pu te voir que le lendemain, je t'ai vu toi ma fille. Tu avais survécu et en moins de 3minutes ils avaient du te sortir du ventre de ta mère.
A ce moment là toujours pas de nouvelles de ta mère...
Je t'ai vu tu étais dans une couveuse avec perfusion, tuyaux. Je te voyais mais ne pouvais pas te toucher. Tu étais là mais pour combien de temps?
Il était 7h30 quand mon frère et moi avons eut des nouvelles de ta mère et que nous l'avons VU.
Des images qui resteront gravées à vie. Une douleur immense.

Presque 3mois à faire plus de 5000km, jour et nuit, parfois des jours avec parfois des jours sans.
Parfois les médecins disaient tout va bien et parfois ils avaient peur pour ta vie du coups nous redoublions les visites jour et nuit."

*********

En ce qui concerne le vécu de ma maman, j'aimerai vous le proposer dans un prochain post. 
Un post qui m'a énormément ému comme les mots de mon père....
LOVE

*********

Je suis née un mardi 18 août 1987 avec difficulté respiratoire. Jai eut droit a être vidé du liquide malsain que j'avais avalé, on m'a rapidement coupe le cordon et intubée etc.... 

2 mois et demi de couveuse. 2 mois et demi presque loin des mains, de la chaleur des corps, des battements de coeur, des sourires et du regard de mes parents.

Mais au moins tu étais là et moi aussi.

Maman te souviens-tu de nos moments à l'hôpital? 
M'as-tu sourit? Et papa était t'il soulagé? 

*********

J'aurai aimé que vous me parliez plus de ces moments à l'hôpital pour m'aider à comprendre, pour m'aider à définir ce qu'est le contact, l'amour et tant d'autres choses encore...

*********

Je crois que je comprends grâce à la fois à ce livre et à la fois à ce que j'ai vécu lors de ma naissance pourquoi:

- Je suis Si tactile, c'est parce-que j'ai manqué de ce touché, de ce fameux peau à peau si important lors de l'arrivée d'un bébé.
- Pourquoi je suis de nature calme certainement parce que vous me parliez à voix basse et tendrement derrière mes vitres.
- Pourquoi ma mère a prit une distance avec moi, parce-que nous avons loupé mes premiers mois de vie.

Comme un souffle de vie maman, tu as réussit, nous sommes là toi et moi et papa à été entouré de nous deux durant 3 ans.
Vous êtes aujourd'hui séparés mais vous et moi n'oublirons jamais...

A présent, nous pouvons vivre, sourire et rire.





Commentaires

  1. Tout simplement magnifique. De la souffrance, de l'inquiétude mais de la douceur et de la vie! Bravo. Je t'embrasse. Maintenant vous pouvez profiter ensemble.. Gros bisous :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ce que nous avons fait et continuons de faire. Mes parents je les aime forcement plus que tout et à jamais "ce qui savent, savent" ;)

      Supprimer
    2. Inch'Allah ma douce, j'espère que tu pourras encore profiter d'eux longtemps et leur dire à quel point tu les aimes :*

      Supprimer
  2. Très touchant.

    RépondreSupprimer
  3. C'est très très beau Amandine <3 (notre autre point commun, je suis aussi née prématurée) :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous ferions un joli binôme ensemble si nous étions proche. Une belle amitié sans s'être vu ou à peine, sans se parler face à face et même se tenir la main pour se soutenir mais une belle amitié quand même.
      bisous

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Voici les articles que vous avez le plus aimez

Aïe Aïe!! Enceinte mon ventre me gratte!!

Récemment on m'a demandé si mon ventre m'avait gratté pendant ma grossesse!!! Après un petit moment de réflexion effectivement mon ventre m'a gratté pendant presque toute ma grossesse mais surtout au début. Cela avait commencé autour du nombril puis c'était dispersé au fur et à mesure de ma grossesse autour de mon ventre, un peu mes seins mais aussi mes fesses alors c’est vachement pratique dans les transports ;)
J'avoue avoir oublié ce détail!! On oublie mais je pense qu’il est intéressant et important de savoir pourquoi et à quoi cela est due surtout que ça peut être une sensation désagréable ou presque !
Pourquoi cette sensation?
Cette sensation est bénigne et classique. Elle est tout simplement due à la peau de votre ventre, de vos fesses ou encore de vos seins qui s'étire au fur et à mesure de la grossesse et l'évolution de votre corps (prise de poids). La peau se déshydrate et devient plus sensible ce qui provoque cette sensation désagréable de démangeais…

Témoignage d'une ancienne grosse. Vaincre l'obésité son combat...

Aujourd'hui, j'avais envi de vous partager la superbe évolution d'une jeune femme qui en a bavé durant toute son adolescence à cause de son poids. Et ce même si elle a un visage d'une extrême beauté, elle en a souffert. On peut ressentir dans son écrit qu'elle a prit beaucoup de recul et parfois nous parle avec humour mais on peut sentir encore cette fragilité, cette sensibilité et ce besoin de dire "merde" à la vie. J'ai rarement rencontré ou vu des personnes aussi motivée voir déterminée à obtenir ses objectifs afin de se sentir bien dans sa peau mais aussi dans sa tête.
Je ne vous cache pas que j'ai mit du temps avant de le lui demander car je m'étais dit que ça ne devait pas être facile d'en parler ici. Lucie est généreuse et agréable et elle a accepté d'en parler et de répondre à mes questions sur lesquelles j'ai parfois eut du mal à mettre des mots par peur qu'elle le prenne mal ou qu'elle se renferme mais je suis fièr…

Une petite séance de réflexologie pour soulager les maux de mon bébé

Aujourd'hui j'aimerai vous parler et vous proposer un moment de soulagement et de partage entre vous et votre bébé.



On le sait toutes et tous que la relation entre la maman et son bébé à la naissance est fusionnelle (même si les papas s'impliquent beaucoup aujourd'hui mais c'est comme ça, le bébé à besoin d'être guidé par sa maman surtout au court de ses premiers jours).
Nous avons nous aussi en tant que nouvelle maman besoin d'être guidée, de savoir quoi faire, comment et quand! C'est notre bébé que nous portons dans nos mains et nos bras alors il faut pouvoir savoir comment le soulager ou en tout cas essayer avec des gestes simple et doux NEXT les médicaments (si possible)...
Prendre confiance en soi c'est important mais pas évident! Il faut créer un climat de confiance avec des moments privilégiés entre notre bébé et nous (et c'est pareil pour les papas). C'est pourquoi le massage de bébé est important et il peut devenir un rituel quotid…

Une main sur sa peau ; affronter les maladies infantiles

Cette fois-ci, ma main n’aura pas besoin de se poser son son thorax pour essayer de filtrer la cadence de sa respiration ni même tendre mon oreille pour écouter son souffle!

Il était 1h34 du matin, la nuit était sombre et nous à peine ensommeillés mais un ouragan pointait le bout de son nez sous nos yeux! 
Sa respiration était devenue un éclair foudroyant et son souffle venait balayer les volets et claquer la porte de la chambre! Le son était mauvais et le bruit infernal! 
Comment allions nous gérez ce passage critique et blessant?! 
~~~~~~ Nous avions tout essayé et nous pensions comme à chaque grosse poussée dentaire à un gros rhume et peut être une otite comme souvent Matt nous avait donné l’habitude de faire!  Sauf que cette nuit là, ce n’étais pas comme d’habitude et il nous l’a fait comprendre! Cette même nuit a 2h27, je finis par le prendre avec moi, dans le salon posés sur le canapé, moi en position assise et lui sur moi, sa tête sur mon épaule! Il respire déjà mieux, mes yeux se…

Une maison vide, une grande première fois sans lui et de délicieuses retrouvailles #holidays

J'attendais ce jour avec impatience, ce dernier jours de vacances et certainement un des vrais premiers jours qui signait le début de l'automne. Celui ou il pourra courir dans les feuilles aux couleurs à la fois cuivre, orangé ou encore légèrement vertes. Ces feuilles dont certaines se feront magnifiquement transpercer par la lumière d'un soleil incertain d'un mois d'octobre et pour lequel le bruit du craquement de leurs feuilles chanterait dans nos oreilles comme une douce musique.

J'attendais avec impatience ce soir ou le calme pourrait régner dans ma maison. Je rêvais de ce moment de répit où j'arrêterai de punir et de crier, celui aussi ou les négociations ne seraient plus, les non au lever, les non pour s'habiller ou aller aux toilettes, les non aux vidéos ou à un bonbon alors qu'il n'est que 6h30 du matin ou encore 19h le soir!
Je rêvais de cette maison calme et j'étais persuadée que ce calme serait appréciable et m'apaiserait enfin.