Accéder au contenu principal

Devenir mère



                                                 
Ca veut dire quoi devenir mère?

Quand on est petit, on joue aux poupées ou aux voitures enfin c'était mon cas;)... J'ai essayé de m'inventer des histoires, que se soit avec Barbie et Ken ou avec les playmobiles. Je voulais me créer ou m'inventer un idéal sur la famille puisque pour moi il n'était plus, il n'avait jamais existé puisque je ne l'ai jamais connu.

Mais c'est quoi la famille quand tu as des parents séparés et que tu n'as jamais vu ou tu n'as jamais eu le souvenir de les avoir vus ensemble?!

Ton papa et ta maman...


******

Comment s'inventer une histoire? Barbie et Ken finissaient toujours par se disputer et par se quitter mais ils avaient toujours ce sourire sur leurs visages! Le lendemain ils étaient de nouveaux ensembles mais avec des prénoms encore différents!
Mes histoires n'étaient jamais très animées et souvent courtes!

Si, Barbie et Ken avaient eu des enfants ensemble? Il me semble que cela dépendait de mon humeur et si j'avais envie d'aller un peu plus loin dans LEURS histoires! Mais c'était un bébé imaginaire car il n'existait pas! L'enfant de Barbie et Ken avait déjà dans les 7 ans et c'était mon âge alors ça ne comptait pas! Je voulais qu'ils aient un bébé...

Un bébé qui pleure, qui crie, qui mange, qui dort et qui sourit et rit aux éclats...

Et ce bébé il a quoi? Il a besoin de quoi?

Une maman qui est belle et qui rayonne, qui est là, présente, qui fait à manger, qui s'intéresse à ta journée et qui te borde le soir et qui t'habille toujours à la mode...

Un papa, le plus beau du monde qui est là un week-end sur deux mais qui déborde d'amour et de tendresse. Il a Toujours ce besoin et cette envie de faire plaisir... Celui qui pense à la petite souris et au marchand de sable. Celui qui se lève la nuit pour te dire que tout va bien, que papa est là...

Et bien moi quand je serais grande je voudrais être les deux à la fois. La maman et le papa ou plutôt ET ma maman ET mon papa... J'aimerai avoir les deux rôles... Bah quoi de toute façon si j'ai un enfant je serai seule comme mon papa et comme ma maman! Non?


******

Amandine,
Comment vois-tu la vie avec un enfant?
Combien en voudrais-tu?
Quelle maman penses-tu que tu seras?

Comment je vois la vie avec un enfant? 

Et bien c'est compliqué parce qu'ayant eu une enfance seule et avec des parents séparés, je veux (et non je souhaite) que mon enfant vive le contraire! Qu'il est des parents unis et soudés, qui s'aiment mais aussi un frère et/ou une sœur pour ne pas qu'il grandisse seul à s'inventer des histoires qui n'ont pas de sens sans personne à qui les raconter! Même si à priori la solitude aide à provoquer l'imaginaire.

Je crois que c'est un peu pour ça que je suis silencieuse et ne parle pas beaucoup! 

Combien d'enfant? Au moins deux si c'est possible. Je souhaite pour eux du partage, de la complicité et des rires, des bagarres. Je veux un grand frère et une petite sœur... Je souhaite ce bonheur là oui.

(J'ai une sœur, Jade âgée de presque 12 ans aujourd'hui et on partage des choses mais je n'ai pas grandis avec elle et j'espère qu'elle pourra être proche de mon fils d'ici quelques années , qu'ils aient du temps à partager ensemble. Le temps de faire ce que je n'ai pu faire avec elle...)

Quelle maman je pense être plus tard?!

 Ça c'est une question compliquée!

On s'imagine toujours la perfection, on sera gentille, aimante et on ne criera pas. On ne punira jamais notre enfant si ce n'était pas grave ou on réussira à lui pardonner et lui dire que ce n'était rien. On lui apprendra les choses de la vie et on jouera avec lui, on prendra le temps de le faire. On l'aidera à faire ses devoirs avec patience et on écoutera attentivement ses histoires en lui donnant des conseils...
J'aimerai être une maman qui réunit ce que mon père et ma mère ont été pour moi et aussi faire ce qu'ils n'ont pas fait ou maladroitement fait!

En fait je ne sais pas, je serai comme je serai non? Si ce sera calculé? Non. Enfin oui, un peu! Je crois!

Je pense être une maman douce et aimante, ni trop autoritaire ni trop flex. Je mets mon fils au coin et je lui crie dessus parfois quand il ne faut pas ou quand ce n'est pas nécessaire! Je fais pleurer mon fils alors que je m'étais dit que je ne voudrai jamais lui faire cela! Je ris beaucoup avec lui parce que je ne veux jamais que son sourire s'efface. On chante, on danse parce que je veux que se soit gaie à la maison. Je lui fais des bisous et des câlins parce que je veux qu'il se sente aimé et jamais abandonné. J'essaie de jouer avec lui mais je n'y arrive pas plus de 15/30min (Loic est très patient et créatif là dessus c'est son rôle à lui). Je me lève la nuit parce que je veux qu'il sente que je suis là et que je serais là à tout moment et à n'importe quelle heure (même si parfois je ne me lève pas car je n'en ai plus la force). Je lui lis des histoires parce que je veux qu'il déborde d'idées et d'imagination...MAIS je ne suis pas parfaite.

En fait, sans m'en rendre compte je suis à la fois mon papa et à la fois ma maman... C'était ce que je voulais n'est ce pas?;)

Et vous? Que vous étiez vous imaginé? 
Quelle maman êtes vous ou quelle maman aimeriez-vous être?

Commentaires

  1. Je me suis reconnue dans tes lignes, décidément... Mes parents se sont également séparés lorsque j'avais 7ans ! Je l'ai très très mal vécu ! Et je me disais que je serais une maman qui adopterait des enfants de toutes nationalités :-) je le disais souvent à ma mère ! Et une maman qui ne divorcera jamais pour ne pas faire subir à mes enfants ce que j'ai vécu. Résultat de l'histoire, ma vie est tout autre... Bisous :*

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Voici les articles que vous avez le plus aimez

Aïe Aïe!! Enceinte mon ventre me gratte!!

Récemment on m'a demandé si mon ventre m'avait gratté pendant ma grossesse!!! Après un petit moment de réflexion effectivement mon ventre m'a gratté pendant presque toute ma grossesse mais surtout au début. Cela avait commencé autour du nombril puis c'était dispersé au fur et à mesure de ma grossesse autour de mon ventre, un peu mes seins mais aussi mes fesses alors c’est vachement pratique dans les transports ;)
J'avoue avoir oublié ce détail!! On oublie mais je pense qu’il est intéressant et important de savoir pourquoi et à quoi cela est due surtout que ça peut être une sensation désagréable ou presque !
Pourquoi cette sensation?
Cette sensation est bénigne et classique. Elle est tout simplement due à la peau de votre ventre, de vos fesses ou encore de vos seins qui s'étire au fur et à mesure de la grossesse et l'évolution de votre corps (prise de poids). La peau se déshydrate et devient plus sensible ce qui provoque cette sensation désagréable de démangeais…

Témoignage d'une ancienne grosse. Vaincre l'obésité son combat...

Aujourd'hui, j'avais envi de vous partager la superbe évolution d'une jeune femme qui en a bavé durant toute son adolescence à cause de son poids. Et ce même si elle a un visage d'une extrême beauté, elle en a souffert. On peut ressentir dans son écrit qu'elle a prit beaucoup de recul et parfois nous parle avec humour mais on peut sentir encore cette fragilité, cette sensibilité et ce besoin de dire "merde" à la vie. J'ai rarement rencontré ou vu des personnes aussi motivée voir déterminée à obtenir ses objectifs afin de se sentir bien dans sa peau mais aussi dans sa tête.
Je ne vous cache pas que j'ai mit du temps avant de le lui demander car je m'étais dit que ça ne devait pas être facile d'en parler ici. Lucie est généreuse et agréable et elle a accepté d'en parler et de répondre à mes questions sur lesquelles j'ai parfois eut du mal à mettre des mots par peur qu'elle le prenne mal ou qu'elle se renferme mais je suis fièr…

Une petite séance de réflexologie pour soulager les maux de mon bébé

Aujourd'hui j'aimerai vous parler et vous proposer un moment de soulagement et de partage entre vous et votre bébé.



On le sait toutes et tous que la relation entre la maman et son bébé à la naissance est fusionnelle (même si les papas s'impliquent beaucoup aujourd'hui mais c'est comme ça, le bébé à besoin d'être guidé par sa maman surtout au court de ses premiers jours).
Nous avons nous aussi en tant que nouvelle maman besoin d'être guidée, de savoir quoi faire, comment et quand! C'est notre bébé que nous portons dans nos mains et nos bras alors il faut pouvoir savoir comment le soulager ou en tout cas essayer avec des gestes simple et doux NEXT les médicaments (si possible)...
Prendre confiance en soi c'est important mais pas évident! Il faut créer un climat de confiance avec des moments privilégiés entre notre bébé et nous (et c'est pareil pour les papas). C'est pourquoi le massage de bébé est important et il peut devenir un rituel quotid…

Une main sur sa peau ; affronter les maladies infantiles

Cette fois-ci, ma main n’aura pas besoin de se poser son son thorax pour essayer de filtrer la cadence de sa respiration ni même tendre mon oreille pour écouter son souffle!

Il était 1h34 du matin, la nuit était sombre et nous à peine ensommeillés mais un ouragan pointait le bout de son nez sous nos yeux! 
Sa respiration était devenue un éclair foudroyant et son souffle venait balayer les volets et claquer la porte de la chambre! Le son était mauvais et le bruit infernal! 
Comment allions nous gérez ce passage critique et blessant?! 
~~~~~~ Nous avions tout essayé et nous pensions comme à chaque grosse poussée dentaire à un gros rhume et peut être une otite comme souvent Matt nous avait donné l’habitude de faire!  Sauf que cette nuit là, ce n’étais pas comme d’habitude et il nous l’a fait comprendre! Cette même nuit a 2h27, je finis par le prendre avec moi, dans le salon posés sur le canapé, moi en position assise et lui sur moi, sa tête sur mon épaule! Il respire déjà mieux, mes yeux se…

Une maison vide, une grande première fois sans lui et de délicieuses retrouvailles #holidays

J'attendais ce jour avec impatience, ce dernier jours de vacances et certainement un des vrais premiers jours qui signait le début de l'automne. Celui ou il pourra courir dans les feuilles aux couleurs à la fois cuivre, orangé ou encore légèrement vertes. Ces feuilles dont certaines se feront magnifiquement transpercer par la lumière d'un soleil incertain d'un mois d'octobre et pour lequel le bruit du craquement de leurs feuilles chanterait dans nos oreilles comme une douce musique.

J'attendais avec impatience ce soir ou le calme pourrait régner dans ma maison. Je rêvais de ce moment de répit où j'arrêterai de punir et de crier, celui aussi ou les négociations ne seraient plus, les non au lever, les non pour s'habiller ou aller aux toilettes, les non aux vidéos ou à un bonbon alors qu'il n'est que 6h30 du matin ou encore 19h le soir!
Je rêvais de cette maison calme et j'étais persuadée que ce calme serait appréciable et m'apaiserait enfin.