Accéder au contenu principal

LE Jour J, l'accouchement!!



Aujourd'hui j'ai envi de vous faire partager LE jour qui vous parait le plus long (enfin la plupart du temps et surtout pour le 1er).
Si chaque mamans doit le raconter je pense qu’il y aura peut de similarité et tellement de chose à apprendre des unes des autres sur ce jour là qui est l’accouchement…Un jour qui est tellement inoubliable, qu'il se soit bien passé ou moins bien on ne peut pas l’oublier ce moment là....
Moi même je suis née prématuré, ma maman a aussi vécue quelque chose d’inoubliable, CE jour qu’on raconte encore et encore…
Une amie proche de ma maman à également vécue quelque chose de fort et une douleur indescriptible qui est la perte d’un enfant et qu’on ne peut pas oublier !

Par contre future maman vous avez déjà assez de choses à penser alors lisez cet article une fois bébé là ;) ou si vous êtes courageuse de le lire ça pourra aussi vous aider mais ne flippez pas ;)

Comme dit dans mon (1er ou 2ème article) j’ai accouché à 9mois + 6jours (le maxi étant de 7jours pour les hôpitaux et il me semble 4jours pour le privé!) mais tout aller bien j'étais  en forme et bébé tonique, son rythme cardiaque parfait et encore assez de liquide amniotique pour tenir donc pas d'inquiétude !
Sauf que moi je commence à en avoir marre de ce ventre tendu au possible que je ne reconnais même plus et mon dos n'en peut plus on dira que j’ai prit plusieurs années dans le dos ;)
Mon conjoint lui, veut voir son bébé, il veut le toucher, le sentir.
J’ai envi de partager, sauf qu'à ce moment là c’est bébé qui décide!!!!

Bébé ce décide après le dernier rdv à l'hôpital puisqu’après terme vous allez tous les jours ou tous les deux jours dans une salle pour les grossesses après terme!! Monitoring, tension, eco et contrôle du col.
Alors c’est super parce qu’à défaut de ne plus pouvoir le voir parce que sur les dernières eco vous ne voyez plus rien il est trop gros maaaiiiiss on entend son petit cœur battre et c’est si beau, si doux je m'endormais presque...
L'examen arrive, la dame me dit que mon col est encore très tonique, elle veut le stimuler pour faire venir le bébé plus vite alors elle me prévient gentillement que ça va faire un peu mal!!! Ah bon ? Vous êtes sure ?? Mais je ne suis pas prête ???arff bon aller c’est partie… Et oui ça fait mal et à ce moment là je me dis "j'en ai marre que l'on me touche et qu’on passe par mon vagin! C’est quand que ça se termine ??"
MAIS ça a marché ! Vers 15h je sens une légère différence mais je la sens quand même et à 18h je me dis que ça y est le travail a commencé!!! La aussi mesdames la sensation est différente d’une femme à l’autre mais on sent quand c’est MAINTENANT!

19h arrive, c’est donc l’heure du dîner et je dis à mon conjoint "écoute on va manger et on va aux urgences après sinon je vais avoir faim et la il vaut mieux que je prenne des forces" on part a l'hôpital et je me sens plutôt bien pour le moment !
Examen monitoring, je reste au moins 2 à 3h dans une chambre mais rien, les contractions en fond encore un peu à leur tête et je n'ai pas perdu les eaux! Les sages femmes me font donc rentrer chez moi !!!! Quoi seriez?? "Oui Madame mais j'avance votre rdv pour déclencher l'accouchement à demain matin 8h30 au lieu de jeudi 8h30!" Et? Je suis censée faire des bonds??!Pourquoi vous ne me garder pas ?!! Bref.
Nous rentrons chez nous, silencieux dans la voiture parce que nous sommes tous les deux un peu déçu et nous pensionsque c’était LE bon moment!

Jai toujours mes contractions mais c’est en pleine nuit qu’elles s'accélèrent, mais de fou, elles sont très intenses, je souffre, j'essaie d'inspirer et d'inspirer mais c’est plus que difficile (ah oui les cours Préparatoire c’est bien mais une fois que vous vivez le truc c’est plus pareil!). J’ai envi de dormir mais je n’y arrive pas mais je crois que je m’endors entre deux contractions toutes les 5 à 10min!! Une envie de faire pipi en permanence mais jamais une goutte la plupart du temps ! C’est certainement parce que mon corps se contracte et se décontract !
C’est ce moment là qui m’a marqué, le moment de me lever de mon lit et de marcher jusqu’au toilette!! Mission impossible. Avant d’être enceinte ou même parfois pendant la grossesse (mais c’était trop dure à regarder) je me souviens avoir vu une maman qui arrivait à l’hôpital et n’arrivait plus à marcher et bien pour moi c’était pareil et j’ai énormément pensé à cette maman durant ces moment là (je pense que ça m’a un peu aidé à m’encourager ;) Pour essayer d'imager le truc! Vous voyez les personnes âgées qui sont hyper voûtée??Bah c'était moi quand je me levais ou plutôt essayer de me lever!! Un mal de chien!! 

Pendant ce temps là, le futur papa dormait tellement bien je ne voulait pas le réveiller, je souffrais presque en silence mais a un moment donné j’ai bien dû le réveiller!!! Euhhh chéri? Là, je crois qu'on va devoir y aller!! Je crois que j'ai perdu les eaux mais je ne suis pas sûre sûre (en principe on le sait et on le sent quand on les perd! Moi non). Ah bon tu es sûre? Oui mais par contre je crois que je ne vais pas réussir à m'habiller! Je mets plus de 30min pour m'habiller ensuite 30min pour aller jusqu'à la voiture! Je suis fatiguée!
Nous arrivons à l'hôpital rebelote Reexamen je ne sais toujours pas si j'ai perdu les os donc les sages femmes vérifient mais elles ne sont pas sure non plus, elles n’arrivent pas à savoir alors elles essaient de percer la poche mais non elle déjà percé et non jamais vu ça ! SUPER lol.
CA Y EST je passe en chambre. L’infirmière essaie de me faire la fameuse piqure à la main, elle galère "et oui je te l'avais dit que tu allais galérer, je suis relou pour les piqures" mais elle me glisse un mot qui me fait plaisir "ça fou les boules vous êtes enceinte et de dos ça ne se voit pas du tout" aahhhhh ça fait plaisir... ;)
Bref péridural nickel les contractions étaient tellement forte (donc encore heureux qu'elle existe sinon je n'ose imaginer et d’ailleurs au passage respect aux mamans qui accouchent naturellement) qu'il me l'ont mise de suite rentré en chambre de travail.

Jusqu'à 12h tout aller bien, mon col se dilater à son rythme et le temps passe assez vite sauf que mon col décide de s’arrêter à 5!! Elle me fait tester toutes les positions (ce qui par ailleurs à fait retourner la tête de mon bébé!). 1h après toujours rien, 2h après toujours rien ! De là, elle m'évoque la césarienne d'urgence et la je m’effondre, je n’ai pas envi de l’écouter et je regarde mon conjoint, je cherche un réconfort auprès de lui mais je remarque que lui aussi n’y croit pas ! Les larmes me montent et la première chose qui nous vient c’est de savoir si on va pouvoir être ensemble mais elle me dot que NON il ne pourra pas et on s’effondre tous les deux.
Elle me dit que l’on peut essayer d’attendre encore 1h mais qu’après si mon col n’a pas réagit on m’emmènera d’urgence au block ! Donc arrive 15h, et là des personnes que vous n'avez jamais vu (il était environ 6!) arrivent et vous disent on va voir si le col c’est ouvert sinon on part directement au block!!!!! Je me souviens juste d’avoir vu une infirmière (celle qui m’annonce la nouvelle et qui m’ausculte, la dame avec son rasoir et le docteur pour l’anesthésie) QUOI????Panique...
ALORS??? col dilaté à 7 ouiiiiiiiii donc pas de césarienne???? Non pas de césarienne…Mon conjoint et moi sommes soulagés comme jamais.

A 16h30 la péri commence à ne plus faire effet, je commence à sérieusement souffrir et depuis 45min j’attends que quelqu'un vienne parce qu’en plus d’avoir mal j’ai envi de pousser et je sens vraiment que mon bébé et mal placé!
J'apprends que je dois me retenir parce que la jeune femme qui doit accoucher accouche une autre (arrivée après moi!arf) et pour me réinjecter une dose il est occupé à faire une péridurale !!
Il arrive, me remet une dose je me sens mieux mais j’ai l’impression qu’il a un peu trop dosé ! Elle arrive on commence le travail, je ne sens pas grand chose car il m'a trop dosé la péri! Et voilà on m’annonce que la tête de mon bébé n'est pas dans le bon sens il regarde vers le ciel alors il faut que ça aille vite car il pourrait 'suffoquer' (surtout que son rythme cardiaque avait déjà flanché deux fois) j’ai droit aux spatules que je ne sens pas et une dame que je ne connais pas arrive pour les aider ! Je m'inquiète mais je n'arrive pas à regarder mon conjoint, je suis dans ma bulle je ferme les yeux je me concentre comme jamais (en plus je sais que ma mère n’est pas loin elle attend qu’on lui dise que son petit fils est né et qu’il va bien) j’ai juste envi qu'il sorte! Je ne sais même pas quelle réaction à eut mon conjoint parce que je n’arrivais pas à le regarder et ça y est mon bébé est né, il est là MON BÉBÉ, notre bébé.
Je suis maman, nous sommes parents....
Je pleure de joie, de bonheur et de fatigue.
Ma mère à miraculeusement la chance de rentrer dans la salle on immortalise ce moment tous les 4 et je pleure encore plus…



Voilà Sam est né le 5 Février 2014 à 17h57…
Si vous voulez connaître mon ressentie le Jour d'après c'est par ici

Commentaires

  1. Accouchement hyper stressant mais qui fini bien ! Je me suis reconnue à certains passages et oui, heureusement que la péri existe ! Et un petit Sam qui naît un 5 février comme mon cadet :-) bisous la petite famille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On s'est bien trouvée Cathy. J'espère avoir bientôt l'occasion de rencontrer ta petite bande 😄

      Supprimer
  2. Et ben ma douce, c'était un sacré accouchement! Le principal s'est que petit Sam et toi alliez bien. Très émouvant ma douce.. :*

    RépondreSupprimer
  3. Beau recit d'accouchement . Nous avons toutes des accouchements differents mais c'est toujours magique et intense surtout la première rencontre avec nos bébés 😍

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Voici les articles que vous avez le plus aimez

Une petite séance de réflexologie pour soulager les maux de mon bébé

Aujourd'hui j'aimerai vous parler et vous proposer un moment de soulagement et de partage entre vous et votre bébé.



On le sait toutes et tous que la relation entre la maman et son bébé à la naissance est fusionnelle (même si les papas s'impliquent beaucoup aujourd'hui mais c'est comme ça, le bébé à besoin d'être guidé par sa maman surtout au court de ses premiers jours).
Nous avons nous aussi en tant que nouvelle maman besoin d'être guidée, de savoir quoi faire, comment et quand! C'est notre bébé que nous portons dans nos mains et nos bras alors il faut pouvoir savoir comment le soulager ou en tout cas essayer avec des gestes simple et doux NEXT les médicaments (si possible)...
Prendre confiance en soi c'est important mais pas évident! Il faut créer un climat de confiance avec des moments privilégiés entre notre bébé et nous (et c'est pareil pour les papas). C'est pourquoi le massage de bébé est important et il peut devenir un rituel quotid…

Témoignage d'une ancienne grosse. Vaincre l'obésité son combat...

Aujourd'hui, j'avais envi de vous partager la superbe évolution d'une jeune femme qui en a bavé durant toute son adolescence à cause de son poids. Et ce même si elle a un visage d'une extrême beauté, elle en a souffert. On peut ressentir dans son écrit qu'elle a prit beaucoup de recul et parfois nous parle avec humour mais on peut sentir encore cette fragilité, cette sensibilité et ce besoin de dire "merde" à la vie. J'ai rarement rencontré ou vu des personnes aussi motivée voir déterminée à obtenir ses objectifs afin de se sentir bien dans sa peau mais aussi dans sa tête.
Je ne vous cache pas que j'ai mit du temps avant de le lui demander car je m'étais dit que ça ne devait pas être facile d'en parler ici. Lucie est généreuse et agréable et elle a accepté d'en parler et de répondre à mes questions sur lesquelles j'ai parfois eut du mal à mettre des mots par peur qu'elle le prenne mal ou qu'elle se renferme mais je suis fièr…

Une main sur sa peau ; affronter les maladies infantiles

Cette fois-ci, ma main n’aura pas besoin de se poser son son thorax pour essayer de filtrer la cadence de sa respiration ni même tendre mon oreille pour écouter son souffle!

Il était 1h34 du matin, la nuit était sombre et nous à peine ensommeillés mais un ouragan pointait le bout de son nez sous nos yeux! 
Sa respiration était devenue un éclair foudroyant et son souffle venait balayer les volets et claquer la porte de la chambre! Le son était mauvais et le bruit infernal! 
Comment allions nous gérez ce passage critique et blessant?! 
~~~~~~ Nous avions tout essayé et nous pensions comme à chaque grosse poussée dentaire à un gros rhume et peut être une otite comme souvent Matt nous avait donné l’habitude de faire!  Sauf que cette nuit là, ce n’étais pas comme d’habitude et il nous l’a fait comprendre! Cette même nuit a 2h27, je finis par le prendre avec moi, dans le salon posés sur le canapé, moi en position assise et lui sur moi, sa tête sur mon épaule! Il respire déjà mieux, mes yeux se…

Promis papa,ce soir je serai sage... (charge mentale)

Ces soirs où il part très trop rapidement les chercher. Cette course interminable que je connais tout les matins dès 6h, lui aussi le vit à partir de 16h, le chrono est lancé pour lui.

Il récupère la voiture que je lui ai laissé le matin même, il file, il court pour aller chercher Matt qu'il aime retrouver dans les bras de la nounou le sourire aux lèvres...
Il aime quand tout c'est bien passé et quand son bébé n'est pas grognon. Il en profite plus et comme je le comprends. Il part ensuite chercher Sam à l'école et depuis la rentrée, oui parce que c'était sa 1ère année à l'école, il appréhende l'idée que Sam n'aura pas été sage. Il appréhende que la maîtresse lui dise qu'aujourd'hui ça n'a pas été parce qu'il sait très bien que cela va se répercuter sur sa soirée jusqu'à ce que je rentre si ce n'est plus! Pourtant tout ce qu'il veut entendre c'est "papa, j'ai été sage aujourd'hui", qu'il lui montre to…

Une maison vide, une grande première fois sans lui et de délicieuses retrouvailles #holidays

J'attendais ce jour avec impatience, ce dernier jours de vacances et certainement un des vrais premiers jours qui signait le début de l'automne. Celui ou il pourra courir dans les feuilles aux couleurs à la fois cuivre, orangé ou encore légèrement vertes. Ces feuilles dont certaines se feront magnifiquement transpercer par la lumière d'un soleil incertain d'un mois d'octobre et pour lequel le bruit du craquement de leurs feuilles chanterait dans nos oreilles comme une douce musique.

J'attendais avec impatience ce soir ou le calme pourrait régner dans ma maison. Je rêvais de ce moment de répit où j'arrêterai de punir et de crier, celui aussi ou les négociations ne seraient plus, les non au lever, les non pour s'habiller ou aller aux toilettes, les non aux vidéos ou à un bonbon alors qu'il n'est que 6h30 du matin ou encore 19h le soir!
Je rêvais de cette maison calme et j'étais persuadée que ce calme serait appréciable et m'apaiserait enfin.